A la UnePolitiques Publiques

Le Cameroun emprunte 210 milliards FCFA pour des réseaux électriques Cameroun-Tchad

Le but visé par ce prêt de la Bad est celui d’assurer un usage maximal du potentiel énergétique de ces deux pays qui ont opté pour une stratégie d’intégration des infrastructures et des ressources de production.

Selon le journal « Cameroun Tribune », le chef de l’État a donné quitus au ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat) de pouvoir signer des conventions de prêt avec diverses institutions financières.  

Aussi, le Minepat a été autorisé à ratifier un emprunt d’un montant de 142,9 milliards de FCFA, auprès de la Banque Africaine de développement (BAD). Cette somme est destinée au financement d’une partie du projet d’interconnexion des réseaux électriques entre Cameroun et le Tchad. Une bonne nouvelle pour les bénéficiaires qui connaissent des problèmes d’électrification qui handicapent les activités économiques.

Dans ce projet, Il est question de construire une ligne principale Haute Tension de 225 KV entre Ngaoundéré, Maroua et Ndjamena. Avec une autre bretelle d’une capacité similaire, entre des villes du Cameroun et du Tchad, en l’occurrence Maroua, Bongor, Gueledeng et Ndjamena.

D’un autre coté ces fonds seront utilisés pour assurer la réhabilitation des réseaux de distribution, afin de réaliser l’électrification rurale tout au long de la trajectoire des lignes respectives.

La longueur totale de la ligne HT à mettre en place est de 1 024 km, soit 786 km côté Cameroun et 238 km au Tchad.  Le projet prévoit d’électrifier au total 478 localités.  La plus grande part revient au Cameroun avec 409 localités à alimenter contre 69 pour le Tchad.  La finalité de ce projet est l’électrification des zones riveraines, sur les lignes d’interconnexion.  Ceci dans l’intention d’augmenter le taux d’accès à l’électricité dans les deux pays.

Le Minepat a également reçu quitus de signer, avec le Fonds africain de développement – est une filiale de la Bad – un prêt de 4 923 milliards de FCFA dans le cadre d’un projet autre.

Related Articles

Back to top button
Close
Close