Business et Entreprises
A la Une

Le Cameroun veut mettre sur pied trois usines d’extraction d’huile de palme

Ces usines devraient permettre au pays de booster sa production locale d’huile de palme afin de réduire les importations qui proviennent de la Malaisie et du Gabon.

Le ministère de l’Agriculture et du développement rural (Minader) a lancé le 02 septembre dernier un avis d’appel d’offres international pour la conception, la fourniture et le montage de trois usines d’extraction d’huile de palme, de capacité nominale de 6 tonnes/heure avec mini centrale électrique.

Ces unités de transformation seront répartis auprès de trois bassins de productions différents, notamment celui de la Dibamba, de Djombé Penja et de Mbanga ; toutes dans la région du Littoral.

Lire aussi : Le Cameroun va importer 70 000 tonnes d’huile de palme en 2020

La mise sur pied de ces usines de transformation rentre dans le cadre de du Projet de développement des chaînes de valeur agricole (PD-CVA) financé par la Banque Africaine de développement(Bad). Les soumissionnaires ont jusqu’au 26 novembre 2020 pour se manifester. « L’appel d’offre international se déroulera conformément aux règles et procédures pour les acquisitions des biens et travaux de la Banque, édition mai 2008, telle que révisée en juillet 2012 et tout particulièrement par appel d’offres en une étape » précise Gabriel Mbairobe, Minader.

La mise sur pied de ces usines de transformation devrait permettre de booster la production locale de cet oléagineux qui peine encore à satisfaire à la demande nationale. Selon le ministre de l’Agriculture, l’offre locale d’huile de palme est passée de 343 000 tonnes en 2014 à 413 000 tonnes en 2018. Pour l’année 2020, les prévisions fixaient la production à 450 000 tonnes ; la demande est quant à elle estimée à 1,179 millions de tonnes. Pour combler le gap, le pays va importer pour cette année 70 000, tonnes de cet oléagineux. Ces importations devraient bénéficier des facilités habituelles telles que l’exonération de la TVA et le droit de douane de l’ordre de 5%.

Lire aussi : Commerce extérieur : les 19 produits qui creusent le déficit commercial

Abonnement sur la page Twitter

Le plus récent

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer