Conjoncture
A la Une

Le Canada accorde une aide humanitaire de 3,2 milliards au Cameroun

Le soutien du Canada vient accorder un ouf de soulagement aux efforts que le Cameroun déploie dans le cadre de la gestion des refugiés.

Le Gouvernement Canadien, par la voix de son Haut-commissaire au Cameroun, son Excellence Richard Bale a annoncé le 11 mai 2021, que son pays vient d’octroyer au Cameroun, une aide humanitaire de 5,8 millions de dollars soit 3,219 milliards de Fcfa. L’annonce a été faite au cours d’une réunion des donateurs humanitaires avec la Coordination des ONG Internationales Humanitaires au Cameroun (CHINGO) à Yaoundé. « En tant que l’un des principaux partenaires du Cameroun dans la réponse humanitaire, le Canada est heureux d’annoncer un financement de 5,8 millions de dollars d’aide humanitaire sensible au genre pour 2021 », fait savoir le communiqué rendu public par le Haut-commissariat du Canada. Cet appui financier est constitué d’appui à la fourniture de services alimentaires, nutritionnels et sanitaires, d’eau potable et d’assainissement, ainsi que des services de protection. Il sera alors fourni travers les agences des Nations Unies, le Comité international de la Croix-Rouge et des organisations non gouvernementales.

Lors de cette rencontre, le Haut-commissaire du Canada au Cameroun, son Excellence Richard Bale, a indiqué que « le Canada est un partenaire de longue date du Cameroun et à ce titre, nous restons déterminés à fournir un soutien humanitaire continu alors que le pays est confronté à des crises croissantes dans les régions de l’Extrême-Nord, du Nord-Ouest, du Sud-Ouest et de l’Est, parallèlement à notre soutien pour réduire les facteurs de conflit».

Lire aussi : Assistance humanitaire : 110 milliards de Fcfa de promesses non tenues par les donateurs

Cette dotation s’explique par le fait que « le Cameroun est l’une des crises de déplacement les plus négligées au monde. Le nombre estimé de personnes ayant besoin d’une aide humanitaire en 2021 est de 4,4 millions, contre 3,9 millions en 2020. Cela est dû à l’insécurité prolongée et aux crises de déplacement dans les régions de l’Extrême-Nord, du Nord-Ouest et du Sud-Ouest et de l’Est. En outre, l’impact du COVID-19 et des inondations liées aux changements climatiques a créé une insécurité alimentaire dans des zones qui n’avaient pas été touchées auparavant par les crises humanitaires », note le communiqué.

Financements pas suffisant

Le soutien du Canada vient accorder un ouf de soulagement aux efforts que le Cameroun déploie dans le cadre de la gestion des refugiés. Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies au Cameroun (Ocha), le nombre de personnes ayant besoin d’une aide urgente au Cameroun a t augmenté, passant de 3,9 millions à fin 2019 à 6,2 millions depuis le début de la pandémie Covid-19. Cela représente 2,3 millions de personnes supplémentaires par rapport à la situation avant l’épidémie de Covid-19. Toujours selon Ocha, au vue des multiples crises auxquels le Cameroun est confronté «les besoins humanitaires sont aggravés par des déficits de développement structurels et des vulnérabilités qui mettent encore plus en péril le relèvement à long terme des personnes touchées ».

Lire aussi : L’ONU prévoit une hausse en besoin humanitaire au Cameroun en 2019

Notons que pour le compte l’année 2020, le plan de la réponse humanitaire revisité du Cameroun se chiffrait à 391 millions de dollars soit près de 200 milliards de Fcfa, le financement nécessaire pour une riposte efficace qui donne la priorité à l’assistance et à la protection vitales tout en s’attaquant à la racine des conflits et en recherchant des solutions durables qui favorisent le relèvement et la résilience. Seulement au 31 décembre 2020, seuls 170,2 millions de dollars soit près de 90 milliards de Fcfa avaient été décaissés par les donateurs et partenaires financiers de Ocha. Soit un gap de 110 milliards de Fcfa.  Pour l’année d’avant, le bureau national d’Ocha indiquait que «, la réponse humanitaire au Cameroun a été la moins financée d’Afrique (seulement 43% du montant demandé ont été financés) ».

Lire aussi : Nord-Ouest/Sud-Ouest : le Plan d’assistance humanitaire d’urgence dans l’impasse

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?