Business et Entreprises

Le chaudronnier français Fouré Lagadec ferme sa filiale camerounaise suite à une dégradation de sa trésorerie

Cette société au capital de 2,3 milliards de FCFA a été mise sous liquidation judiciaire, après l’échec d’une liquidation amiable de ses associés, alors qu’elle était victime d’une dégradation de ses paiements.

La société Fouré Lagadec Cameroun S.A, filiale du groupe français Fouré Lagadec, ferme ses portes. C’est la quintessence d’une annonce légale publiée dans la presse locale. Celle-ci fait état de la mise sous liquidation judiciaire de cette entreprise, ordonnée par jugement n°118/COM du 11 avril 2022, par le Tribunal de grande instance du Wouri, statuant en matière commerciale. Cet acte juridique prononce ainsi la dissolution de cette société au capital de 2,3 milliards de FCFA, en raison des mésententes entre les associés, alors que les paiements de l’entreprise continuaient à se dégrader. « Les associés ont décidé de liquider, parce qu’ils avaient déjà mis en liquidation amiable et compte tenu de la dégradation des paiements, ils ne s’entendent pas. A cause de ces mésententes, ils ont saisi le tribunal qui a décidé de la liquidation judiciaire », a appris EcoMatin d’une source bien renseignée sur cette opération au Tribunal de Grande instance du Wouri.

Lire aussi : Liquidation de la Banque de l’Habitat du Gabon : le Fogadac a indemnisé 51% des clients en 2021

En effet, les associés avaient préalablement décidé de la liquidation amiable, mais en raison des divergences de vues dans la gestion du passif, l’un d’eux a décidé de saisir la justice pour demander la cessation de paiements et a eu gain de cause. Le tribunal a de ce fait désigné deux profils pour mener l’opération de liquidation : un juge commissaire en la personne de Me Aimé Dipanda Mbia, tandis que Désiré Elouna Atangana, Expert agréé et assermenté près la Cour d’Appel du Littoral, a été désigné Syndic de la liquidation des biens de Fouré Lagadec Cameroun S.A.

Lire aussi : Transport aérien : Tchadia Airlines dissoute et placée en liquidation

Il incombera à ce dernier, de réaliser l’actif, pour apurer le passif. L’opération consiste en un inventaire de biens de l’entreprise, ensuite, les créanciers éventuels de l’entreprise pourraient entrés en possession de leurs créances auprès du liquidateur. En vertu de l’Acte Uniforme OHADA, portant organisation des procédures collectives d’apurement du passif, les créanciers résidant sur le territoire national disposent de 60 jours pour produire leurs créances au Syndic, tandis que ceux résidant à l’étranger disposent de 60 jours.

Lire aussi : Microfinance: la liquidation du Crédit Mutuel lancée

Il importe de rappeler que le Groupe Fouré Lagadec propose des solutions complètes de services aux industries, en matière de productions chaudronnées et de maintenance industrielle. Ses activités vont de la construction d’appareils à pression, à la maintenance industrielle, en passant par la marine.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page