A la Une

Le choléra fait deux morts dans le Dja-et-Lobo

Deux foyers découverts et plusieurs autres cas confirmés dans ce département de la région du Sud

Alors que toutes les énergies sont déployées vers la lutte contre la pandémie du coronavirus, d’autres maladies tissent discrètement leur toile. C’est le cas du Choléra qui a refait sur face dans le département du Dja-et-Lobo, région du sud Cameroun. Dans son édition du 28 mai 2020, le quotidien national Bilingue, Cameroon Tribune rapporte que l’épidémie a fait deux victimes la semaine dernière à Ngam-Yembong, un petit village situé à une dizaine de kilomètres de Sangmelima. Il s’agit d’un couple, qui, de retour d’un voyage dans la région de l’Ouest a commencé à ressentir des symptômes de la maladie. « D’abord, c’est l’épouse qui a fait de la diarrhée abondante, des nausées, vomissements et présente des signes de fatigue. Personne ne pense à la terrible et très contagieuse infection. Des décoctions locales sont alors utilisées. Malheureusement la dame meurt » rapporte le journal. Elle sera suivie par son époux qui présentait les mêmes symptômes. Malgré que ce dernier ait été transporté d’urgence à l’hôpital, il n’en sortira pas vivant.

>>Lire aussi- Le taux de contamination lié au Coronavirus en évolution rapide au Cameroun

Dans la foulée, les autorités sanitaires vont découvrir un autre foyer de contamination dans le même département. Cette fois ci, c’est un village situé à la limite des centres de santé de Zoétélé et de Meyomessala qui est concerné. Trois cas seront confirmés et immédiatement pris en charge par les autorités sanitaires. Trois autres cas testés attendent encore les résultats d’examen de laboratoire.

>>Lire aussi- Jean-Louis Beh Mengue atteint de coronavirus

Le plus récent

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer