Business et Entreprises
A la Une

Le congolais Sapro Logistics annonce un investissement de 44,4 milliards FCFA dans une base logistique au Cameroun

Le projet, qui sera déployé sur une superficie de 15 hectares, intègre également la construction d’un parking d’une capacité de plus de 600 camions semi-remorques au port de Douala, la principale infrastructure portuaire du Cameroun.

Le 21 décembre 2023, le directeur général du Port autonome de Douala (PAD), Cyrus Ngo’o, a signé avec Sapro Logistics Cameroun, entreprise détenue par le milliardaire congolais Paul Obambi, une convention en vue de l’aménagement au port de Douala, d’une base logistique et d’un parking pour camions. Le projet, qui sera exécuté sur une période de 3 ans, va couvrir une superficie de 15 hectares sur le domaine portuaire de la capitale économique du Cameroun.

Selon la convention, la base logistique que se prépare à ériger Sapro Logistics au Cameroun sera construite sur 5 hectares. Elle sera constituée des aires de stockage de conteneurs et d’entrepôts modulables de grandes capacités, d’un quai de chargement et de déchargement des marchandises, puis de voies de circulation aussi bien pour le train que les véhicules gros porteurs. Sur 10 hectares, sera construit l’un des plus grands parkings pour camions de l’espace Cemac. Doté d’une capacité de 621 camions semi-remorques, cet espace jouxtera une base vie comptant, entre autres infrastructures, un bâtiment administratif, un hôtel, un centre commercial, une infirmerie, un poste de police, un parking pour véhicules légers, un réfectoire, etc.

Lire aussi : PAD: 11 milliards de F pour l’acquisition de deux remorqueurs nautiques

Investissement estimé à 44,4 milliards de FCfa hors taxes, le projet du Congolais Sapro Logistics va permettre de créer plus de 1 000 emplois, dont 250 emplois directs. Selon les termes de la convention, ce projet sera exécuté sur le modèle Built-Operate-Tranfer (BOT). De ce fait, après la mobilisation des financements nécessaires, la réalisation des travaux proprement dits, Sapro devra exploiter la base logistique et le parking pendant une durée de 24 ans, avant de rétrocéder ces infrastructures au PAD, entreprise publique chargée de la gestion du port de Douala.

Le projet, dont la date de démarrage des travaux n’a pas été indiquée, apprend-on dans la note d’information élaborée par le PAD sur le sujet, « devrait désengorger des voies de desserte du port, le long desquelles stationnent continuellement des camions qui assurent le transport des marchandises », et offrir aux acteurs de la place portuaire de Douala « des solutions de stockage et de gestion logistique des marchandises pour les opérations diverses de pré et de post-acheminement à l’importation et à l’exportation ».

La base logistique et le gigantesque parking pour camions annoncé par Sapro Logistics au port de Douala s’intègre dans le schéma directeur de développement de cette infrastructure portuaire à l’horizon 2050. En cours d’implémentation depuis son adoption en 2019, ce schéma directeur vise à tripler les capacités du port de Douala, passant de 13 millions de tonnes actuellement à 45 millions à l’horizon 2050. En plus de la reconquête de l’espace portuaire, au moyen de l’enlèvement des épaves accumulés sur les plans d’eau pendant 30 ans, et qui affectent « 30 % de l’exploitation portuaire, en termes de sécurité à la navigation, de capacité d’accueil et de mise en œuvre des services divers », le schéma directeur prévoit la modernisation et l’optimisation des infrastructures portuaires existantes, la construction de nouvelles (terminaux, quais, magasins, entrepôts, etc), puis l’extension du port jusqu’à l’ile de Manoka.

Lire aussi : La Communauté urbaine de Douala s’associe au PAD pour relancer le projet Sawa Beach (550 milliards)

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page