A la UneConjoncture

Le FMI à Yaoundé pour préparer la 5e revue du programme économique et financier

Une délégation du Fonds monétaire international doit séjourner dans la capitale camerounaise pour amorcer le décaissement de la cinquième tranche de son appui budgétaire en faveur du Cameroun, d’un montant d’environ 50 milliards de FCFA.

Du 28 octobre au 8 novembre 2019, une mission conduite par le Fonds monétaire international (FMI) est attendue au Cameroun  pour effectuer la 5e revue du programme économique de la Facilité élargie de crédit (FEC). Le programme officiel prévoit des entretiens avec deux catégories d’interlocuteurs. Il s’agit des membres du gouvernement et des organismes sectoriels. La mission va s’intéresser à l’évolution récente et les perspectives de l’économie camerounaise. Elle va mener des discussions relatives aux performances au titre de la FEC (objectifs quantitatifs et repères structurels), les implications pour l’exécution du budget 2019 ; ainsi que le budget 2020, le plan d’endettement et décaissement 2019-2020, le plan de restructuration des banques en difficulté et le plan de restructuration et financement de la Société nationale de raffinage (SONARA).

En outre, au cours de sa mission, le FMI va s’intéresser aux prévisions des dépenses courantes au cours du second semestre 2019 en prenant en compte les élections politiques, le dialogue national sur la crise anglophone, les subventions énergétiques, la situation des dépenses exécutées par procédures exceptionnelles à fin septembre et projections à fin 2019 ; la situation des dépenses sociales à fin septembre et les projections à fin 2019, et les dépenses d’investissement par poste à fin septembre 2019. Il sera aussi question de la mise en œuvre des grands projets (CAN, Planut, Nachtigal, Memve’ele, port de Kribi, autoroutes, etc.) par sources de financement (ressources propres, bancaires et extérieures) à fin septembre 2019.

Au cours de la 4e revue du programme économique triennal, le Cameroun a bénéficié, le 17 juillet dernier, d’un décaissement de près de 45 milliards de FCFA du FMI. L’État attend une somme à peu près équivalente si la 5e revue est concluante. Des sources bien informées évoquent un montant de 50 milliards de FCFA.[author title= »La Rédaction EcoMatin » image= »http:// »][/author]

Le plus récent

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer