Business et Entreprises
A la Une

Le français EDF annonce un démarrage imminent des travaux de construction du barrage de Kikot

L’annonce a été faite par Valérie Levkov directrice générale d’Electricité de France (EDF) pour l’Afrique, le Moyen-Orient et la Méditerranée orientale, à la sortie de son audience avec le ministre des Finances tenue le 22 février 2022.

Situé dans la commune de Nyanon, dans le département de la Sanaga-Maritime région du Littoral et à l’Ouest du barrage de Nachtigal, le projet hydroélectrique du barrage de Kikot se dessine peu à peu. La directrice générale d’Electricité de France (EDF) pour l’Afrique, le Moyen-Orient et la Méditerranée orientale Valérie Levkov en visite en terre camerounaise a été reçue par le ministre des Finances le 22 février 2022.

Les discussions de l’hôte du Minfi ont portés pour l’essentiel sur les projets énergiques dans lesquels l’entreprise française est engagée au Cameroun. De ce fait, un focus a été fait sur le barrage de Kikot. EcoMatin a alors appris que l’entreprise française envisage démarrer le processus de mobilisation des fonds du projet d’ici la fin de l’année en cours. « Au-delà des études techniques que nous sommes en train de mener, dès la fin de l’année, nous allons commencer les activités de recherche de financements pour pouvoir démarrer la construction le plus rapidement possible, à l’instar de ce que nous avons fait à Nachtigal ». déclare Valérie Levkov à la presse.

Selon l’énergéticien français, le projet est évalué à plus de 1 milliard d’euro environ 642, milliards de Fcfa.

Présent dans le projet du barrage de Nachtigal, où il détient 40 % de la société Nachtigal Hydro Power Company (NHPC), ça sera le deuxième projet électrique de l’entreprise au Cameroun. En 2019, EDF avait signé un accord d’exclusivité avec le Cameroun pour le développement du barrage de Kikot. Barrage qui pourrait générée une puissance comprise entre 450 et 700MW.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page