Banques et FinanceBanques et Finances
A la Une

Le Gimac lance sa plateforme monétique intégrale

Commercialisée depuis le 10 juillet dernier, Gimacpay favorise l'interopérabilité monétique en intégrant l’ensemble des instruments de paiement les plus en vue.

C’est une grande avancée pour les transferts électroniques dans les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC). Depuis le 10 juillet dernier, le  Groupement interbancaire Monétique de l’Afrique centrale(Gimac) commercialise dans la sous-région, des offres de service monétique intégrale. Il s’agit des services d’écosystème convergent carte,  mobile et transferts réunis au sein de  la plateforme Gimacpay. De manière concrète, ces  nouveaux services visent à  vise à optimiser le traitement des transactions financières au sein de la Cemac.

Lire aussi : Financement : deux millions de transactions électroniques en zone Cemac

La présente commercialisation, intervient à l’issus d’une phase pilote durant laquelle  plus d’une centaine de milliers de transactions mobiles ont été traitées avec succès pour un montant cumulé de plus de 1,7 milliards de F CFA. Cette phase test regroupait les établissements de crédits, établissements bancaires et opérateurs de téléphonie mobile opérant dans la zone Cemac. Il s’agit notamment de la CBC, la BGFI Gabon, la Bicec, Uba, Airtel Gabon, Mtn Cameroon, Orange Cameroun, CCEI Bank, NFC Bank, Bsca Bank, express Union, Terrapay et Maviance.

« Les populations de la Cemac peuvent utiliser des services financiers des institutions suscités en vue de transférer de l’argent depuis un compte mobile vers un compte mobile d’un autre opérateur ou d’un compte bancaire et vice-versa, d’effectuer des achats de biens et services chez des commerçants affiliés, de retirer de l’argent sur les distributeurs automatiques de banques à l’aide d’un code et enfin de recevoir les transferts internationaux dans leurs comptes mobiles ou bancaires. » souligne Valentin Mbozo’o le Directeur général du Gimac.  

Lire aussi : Mobile Money : Orange prépare en secret les transfert d’argent vers le Tchad et la RCA

Né en 2012 à Douala sous la forme d’un  groupe d’intérêt économique (GIE), le Gimac compte à ce jour au sein de son réseau, près de 54 participants, 800 000 cartes Gimac et internationales Visa, Mastercads, Upi et plus de 18 millions de compte mobiles. Depuis 2015, le groupement se targue d’avoir traité plus de 3,5 millions de transactions pour une valeur cumulée de plus de 200 milliards de F CFA.

Abonnement sur la page Twitter

Le plus récent

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer