Chargement des breaking news...
Politiques Publiques

Santé publique : le gouvernement en quête d’une expertise étrangère pour opérationnaliser la digitalisation des dossiers médicaux

Le projet inscrit dans le Plan stratégique national de santé numérique 2020-2024 du ministère de la Santé publique, n’est pas toujours opérationnel à un an de la clôture du programme.

Publiée vendredi 1 septembre 2023 à 12:50:34Modifiée vendredi 1 septembre 2023 à 12:50:37Temps de lecture 4 minPar Marius Zogo

Manaouda Malachie en visite de travail à Londres

Dans la quasi-totalité des hôpitaux publics au Cameroun, des piles de dossiers médicaux se perdent très souvent lors de l’archivage et les carnets médicaux (dont l’achat obligatoire conditionne toute prise en charge) sont toujours d’actualité. A l’origine de cette situation pénible, l’absence de la digitalisation notamment du Dossier médical électronique (DME). Selon les services du ministère de la Santé publique(Minsanté), ledit projet, dont les démarches ont débuté en 2012, est  en passe d'être déployé sur l'ensemble du territoire national. De fait, il « a passé toutes les étapes préalables, (harmonisation de outils et procédures de collecte des données dans les hôpitaux, mise en œuvre expérientielle du DME dans une cinquantaine de Formations sanitaires, adoption du cahier des charges du système de gestion intégré de l'hôpital et du dossier du DME, étude de faisabilité de mise en place d'un DME à échelle nationale…) ».

Lire aussi : Digitalisation de l’enseignement : le Feicom obtient 2,8 milliards de FCFA auprès de l’Unicef

Toutefois, il n’existe toujours pas de prévisions sur la date de lancement. Mais l’on sait tout de même que le développement du Dossier médical électronique est adossé sur le Plan stratégique national de santé numérique 2020-2024 dont le budget est de 11,337 milliards de Fcfa. A un an de la clôture dudit programme, l’on n’est toujours pas fixé sur le coût prévisionnel du projet de digitalisation des carnets et dossiers médicaux. Néanmoins, il convient de souligner que le DME fait partie des priorités des Services et les applications (5e axe stratégique sur les 7, Ndlr). Cette déclinaison devrait coûter 4,235 milliards de Fcfa sur l’ensemble des cinq années (2020-2024).

Lire aussi : Fonction publique : le gouvernement amorce l’exécution du projet de digitalisation des administrations publiques en gestation depuis 2019

Contactées pour en savoir davantage, nos sources du Minsanté n’ont pas souhaité s’y prononcer. Pour l’heure, l’on apprend que la société britannique- The Phœnix Partnership (TPP)- qui développe et fournit des logiciels cliniques dont SystèmOne - s'est positionnée pour accompagner le Cameroun dans la mise en œuvre de ce système informatique. D'abord, dans sa phase pilote à travers la mise en place dudit dossier à l'Hôpital gynéco-obstétrique et pédiatrique de Yaoundé (Hgopy) et le Centre Hospitalier Universitaire (CHU).

Lire aussi : À Garoua-Boulaï, la digitalisation des procédures complique la collecte de l’impôt libératoire

A noter que l’objectif du Minsanté de mettre en place un système national intégré de gestion informatique dans 70% des structures sanitaires en 2024 reste pour le moment hypothétique faute de services et des applications appropriés.  Raison de plus, de la visite à Londres depuis le 28 août dernier, du ministre de la Santé publique Manaouda Malachie, qui apprend-t-on, y rencontre des spécialistes de la santé numérique ainsi que les différents acteurs impliqués dans le développement et la mise en place du Dossier médical électronique au Cameroun.

A LIRE AUSSI

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour €99.9 par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner