Afrique CentraleBanques et FinancesCongo
A la Une

Le Kenyan KCB rachète Trust Merchant Bank du Congo

Le groupe bancaire kényan KCB Group Plc a acquis 85% des parts de la banque congolaise Trust Merchant Bank (TMB). L’opération a été conclue au terme d’un accord définitif trouvé avec les actionnaires de TMB en vue de l’acquisition de la majorité des parts du géant bancaire congolais basé à Lubumbashi en RDC.

La transaction devrait, selon le communiqué conjoint des deux partenaires, être bouclée d’ici la fin du troisième trimestre de l’exercice en cours, sous réserve de la validation des actionnaires, des autorités de régulation et autres autorisations.

L’acquisition des 85% des parts permettra aux actionnaires traditionnels de garder pendant deux ans encore les 15% restants. Celles-ci reviendront à terme au groupe kenyan qui contrôlera alors l’entièreté du capital de la banque.

« KCB paiera en numéraire les actions sur la base de la valeur de l’actif net de la TMB à la date de conclusion de la transaction envisagée, en utilisant un facteur multiplicateur de 1.49», rapporte le communiqué. Avec un portefeuille de 1,5 milliards de dollars américains d’actifs, TMB développe une palette de produits et services qui couvrent la banque de détail, les PME, les grandes entreprises, et les canaux digitaux.

Dans son expansion, la banque compte plus de 110 agences et guichets à travers la République Démocratique du Congo, auxquels il faut ajouter un réseau d’agents bancaires.

Lire aussi : Beac Congo : les chantiers qui attendent le nouveau directeur national

«Nous sommes enthousiasmés par les opportunités que KCB offre dans cette transaction, et sommes fiers d’apporter notre connaissance approfondie du Congo et notre expérience au Groupe KCB. Nous pensons qu’avec notre connaissance du marché local, appuyé par la taille et l’expertise du Groupe KCB, nous devrions être en mesure d’augmenter nos parts de marché et les rendements pour les actionnaires, de mettre en commun nos synergies, en vue d’exploiter les opportunités d’affaires », a, souligné Robert Levy, président du conseil d’administration de TMB.

Pour le groupe KCB, cette acquisition lui permet de renforcer sa présence à l’échelle régionale. Le rachat de ces parts complètera l’empreinte régionale du Groupe KCB avec une base d’actifs de 1 500 milliards de Shillings Kenyans, soit 12,6 milliards de dollars américains. Ce qui devrait consolider les réseaux banque de détail et Corporate du Groupe.

«Ceci fait partie de notre stratégie continue d’exploiter les opportunités de nouvelle croissance en investissant, et en maximisant les rendements des activités existantes du Groupe. Cela nous donne une grande marge de manœuvre pour accélérer nos ambitions de croissance afin de produire de la valeur pour nos actionnaires, de soutenir l’effort pour une inclusion financière plus large, et pour la transformation sociale et économique en Afrique, et au-delà. Nous sommes ravis de pouvoir jouer un rôle de catalyseur du développement économique de la RDC et de l’Afrique de l’Est », a déclaré Andrew Wambari Kairo, président de KCB Group.

Lire aussi : Offensive : les Brasseries du Congo se lancent dans l’agriculture

Au premier semestre 2022, les performances de KCB group, propriétaire de la National Bank of Kenya, affolent les compteurs. Les bénéfices du groupe ont ainsi bondi de 6,4 milliards de shillings à 9,9 milliards de shillings, soit 82,170 millions d’euros (plus de 53,903 milliards de Fcfa).

Des objectifs atteints grâce à l’optimisation de la croissance du revenu total et la réduction des provisions pour pertes sur prêts. «Les revenus ont progressé de 26% atteignant 29 milliards de Shillings Kenyans, soit 240,7 millions d’euros (157 899 200 000 Fcfa), sur la base d’une hausse des revenus d’intérêts, d’un accroissement dans les revenus provenant des engagements hors bilan, des commissions de service, et d’une hausse de 21,1% dans les gains sur les autres actifs », rapporte le communiqué.

Avec cette acquisition, les clients de TMB, qui possède la plus large base clientèle de toutes les banques opérant en RDC, de même que le plus grand réseau d’agences, bénéficieront de ce qui se fait de mieux en solutions numériques, de solutions bancaires transactionnelles, d’une expertise en financement du commerce et d’un accès aux opportunités commerciales régionales offertes par le groupe KCB.

La banque, propriétaire d’une compagnie d’assurance-vie, Afrissur SA, une des trois seules compagnies d’assurance vie de RDC, par ailleurs pionnière dans l’introduction des services mobiles bancaires, et, plus récemment du crédit-bail, ouvrira au Groupe KCB l’accès au deuxième plus grand pays d’Afrique, avec une population estimée à plus de 93 millions d’habitants.

KCB group possède le plus grand réseau d’agences en Afrique de l’Est avec 492 agences, 1 178 distributeurs automatiques de billets, et plus de 25 496 marchands et agents offrant des services bancaires 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, en Afrique de l’Est.

Le groupe est également propriétaire KCB Bancassurance Intermediary limited, KCB Capital Limited, KCB Foundation, et Kencom House Limited, deux établissements non bancaires.

Simon Pierre Mbarga

Lire aussi : Budget 2022 : le Congo projette un excédent budgétaire de 775 milliards de FCFA

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page