A la UnePolitiques Publiques

Le Minesec dément avoir autorisé une collecte de 3 500 FCFA par candidat au GCE

Pauline Nalova Lyonga exige à cet effet l’arrêt immédiat de cette opération non conforme à la règlementation en vigueur.

La ministre des Enseignements Secondaires (Minesec), Pauline Nalova Lyonga, a fait savoir par voie de communiqué que des informations lui parvenant font état de ce qu’elle aurait autorisé la collecté d’une somme de 3 500 FCFA par candidat en vue de l’organisation des examens simulés régionaux du GCE (équivalent de l’Office du BAC dans le sous-système anglophone) de l’année scolaire 2019/2020.

Dans ce communiqué signé le 20 décembre 2019, elle demande « l’arrêt de cette opération,  en cours dans la région du Centre, qui n’est pas conforme aux textes en vigueur au ministère des Enseignements Secondaires». Pauline Nalova Lyonga dit saisir cette occasion pour inviter tous les maillons de la chaîne éducative à « s’abstenir de publier des activités non autorisées, en particulier lorsqu’elles concernent le paiement des sommes d’argent illégales ».


Lire aussi : Paiements électroniques: le Minesec et Uba Cameroon signent un accord de domiciliation


Cette mise en garde de la ministre arrive dans un contexte où le paiement des frais de scolarité est en pleine reforme au Cameroun. En effet, depuis juin 2018, l’acquittement au titre des frais de scolarité dans l’enseignement secondaire s’effectue par voie électronique, du moins pour ce qui est des établissements publics. Cette disposition vise à assurer une meilleure traçabilité et une sécurisation des fonds. Le nouveau mode de paiement a l’intention d’améliorer la transparence dans la collecte des frais de scolarité par les établissements secondaires. Mais également de réduire les longues files d’attente devant les intendances au sein des établissements publics.

Mots clés
Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!