Eco rédaction
A la Une

Le personnel d’EcoMatin célèbre le 8 mars

A l’occasion de la journée internationale des droits de la femme, le Directeur de publication et l’ensemble du personnel du journal, ont organisé un repas en l’honneur des femmes de la structure.

La célébration de la 36e édition de la journée internationale des droits de la Femme s’est célébrée cette année dans un contexte particulier, marqué par la pandémie de Coronavirus. Pour cette année Covid-19 oblige, la grande parade du défilé a été annulée. Mais il n’empêche que chaque structure à son niveau a  mis sur pied une organisation interne qui lui permet de rendre honneur aux femmes. Ce qui a été le cas au sein d’EcoMatin.

D’entrée de jeu le Directeur de publication Emile Fidieck a offert aux femmes de la structure ainsi, qu’aux épouses des collègues mariés, des tissu pagnes, gadget symbole de la célébration de cette journée au Cameroun. Ce qui a été suivi ce 8 mars par un brunch organisé à l’honneur de celles-là qui contribuent à « rendre l’atmosphère de travail moins tendue à travers leurs attentions, sourires, et douceurs », a souligné le Directeur de publication.

Lire aussi : Lutte contre le Covid-19 : le chef de l’Etat annule le défilé du 8 mars

Le brunch du jour a été marqué par deux prises de paroles importantes : celle de la Directrice commerciale et marketing, Carine Marthe Guiliyack et du Directeur de publication. De façon générale, la Directrice commerciale et marketing a adressé ses remerciements au Directeur de publication. Ses remerciements sont aussi allés à l’endroit du personnel masculin qui aura mis la main à la pâte de façon conjointe avec le top management pour permettre à tous de partager un moment convivial à l’occasion de cette journée. En guise de recommandations, elle a appelé le personnel à continuer d’œuvrer  pour porter haut le flambeau de l’entreprise et à y laisser une trace indélébile.

A son tour, le Directeur de publication d’EcoMatin a remercié l’ensemble de son personnel masculin, mobilisé à l’occasion pour irradier cette journée et rendre un plus bel hommage aux femmes de la structure. Selon lui cette journée permet de pousser la réflexion sur la place de la femme dans la société. En vivant au quotidien dans une relation complémentaire avec les hommes, sa réflexion personnelle à l’occasion de cette journée est « comment impliquer de plus en plus la femme dans la relation de complémentarité qu’elle forme avec l’homme », fait-il savoir. C’est en réaffirmant son engagement pour le respect des droits du personnel féminin de la maison qu’il a clôturé son propos.

Lire aussi : EcoMatin en 2020

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page