A la UnePolitiques Publiques
A la Une

Le Premier ministre annoncé au Gicam le 18 mai prochain

Cette rencontre vient décrisper le climat particulièrement tendu qui prévaut entre le gouvernement et le patronat.

C’est une nouvelle qui vient sans doute raviver la flamme du dialogue public-privé qui s’estompait depuis peu. Selon les informations de EcoMatin, le Premier ministre Joseph Dion Ngute se rendra de manière officielle le mardi 18 mai prochain à Douala au siège du Groupement Inter-patronal du Cameroun(Gicam). Des échanges sont prévus avec les membres de ce mouvement patronal, amené par son président Célestin K. Tawamba.

Lire aussi : Visite du Minjustice au Gicam: vent de division au sein du patronat

Pour l’instant l’objet des discussions n’a pas été dévoilé, mais selon toute vraisemblance, la question du climat des affaires devrait être au centre de leurs échanges. Pour le Gicam, ce serait l’occasion de porter à l’attention du gouvernement les doléances du secteur privé vis-à-vis des pouvoirs publics. Cette rencontre vient quelque peu décrisper le climat particulièrement tendu qui prévalait jusqu’ici entre le gouvernement et le patronat.  En effet, elle intervient après la décision du Gicam d’annuler la conférence-débat prévue le vendredi 16 avril avec une délégation mandatée par le ministre Laurent Esso pour le représenter. A cela pourrait s’ajouter les dissensions persistantes avec le directeur général des impôts, qui, en début d’année s’est rendu à Douala pour présenter au secteur privé les innovations fiscales de la loi des finances 2021. Un rendez-vous stratégique pour lequel le plus important mouvement patronal du pays, avait répondu aux abonnés absents.

Lire aussi : Tawamba/Mopa Fatoing : qui va « tuer » l’autre ?

Rappelons qu’en 2020, quatre membres du gouvernement ont été reçus au Gicam dans le cadre du dialogue public privé. Il s’agit du ministre des Travaux Publics, Emmanuel Nganou Djoumessi dont la rencontre a tablé, le 27 novembre 2020, sur “l’apport du secteur privé dans le développement et la durabilité des infrastructures routières”. Le ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle y est allé, début octobre, pour la première étape de la campagne de promotion du dispositif institutionnel de la formation professionnelle au Cameroun. Le 6 mars, le ministre de la Santé Publique, Malachie Manaouda y a présidé la rencontre d’échange et d’information sur le Coronavirus. C’est le ministre des PME, de l’Economie Sociale et de l’Artisanat, Achille Bassilekin III, qui a ouvert le bal des échanges entre les membres du gouvernement et le Gicam, le 28 janvier. Sept chefs de départements ministériels ont sacrifié à cet exercice en 2019.

Lire aussi : Loi de finances 2021 : le Directeur général des impôts présente les réformes fiscales

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page