Chargement des breaking news...
Conjoncture

Le Projet Agropole de Bankim envisage une production annuelle de 3500 tonnes de maïs

Lancé le 18 mars 2021, dans cette localité de la région de l’Adamaoua, avec une enveloppe d’un peu plus de 2 milliards, le programme permettra d’accroitre la production annuelle de maïs dans cette partie du pays.

Publiée vendredi 19 mars 2021 à 20:10:01Modifiée lundi 22 mars 2021 à 10:16:21Temps de lecture 3 minPar Amina MALLOUM

Le 18 mars 2021, marque une nouvelle ère pour la culture du maïs dans l’arrondissement de Bankim, département de Mayo-Banyo, dans la région de l’Adamaoua. Ceci en faveur du lancement de l’Agropole de production, de transformation, et de commercialisation du maïs de Nyamboya.  Bénéficiant d’une enveloppe s’élevant à un peu plus de 2 milliards de Fcfa, avec un apport substantiel des bénéficiaires  qui est évalué à 1,7 milliard de F ;  il est envisagé à travers ce projet la production de 3500 tonnes de maïs annuellement, sur une superficie de 880 hectares, avec pour objectif d’atteindre dans le futur 1500 hectares.

Lire aussi : L’Etat cède 5 000 ha aux Turcs dans l’Adamaoua pour booster la production de maïs

Ce projet visionnaire, permettra donc de produire à grande échelle de la semence de maïs, dans le but d’approvisionner les producteurs de ce département, mais également ceux des régions de l’Ouest, et du Nord. Selon les informations contenues dans les colonnes du quotidien national Cameroon Tribune, l’on apprend que « l’appui de l’Etat du Cameroun à ce plan, est chiffré à 746 millions de F, dont l’essentiel, déjà mis à disposition porte entre autres sur des intrants divers ; 07 tracteurs ; 07 semoirs  épandeurs directs; 05 charrues à socs, une castreuse ; une remorque benne de 16 tonnes ; un séchoir mobile ; sept tractoristes et maintenanciers formés à l’Ecole pratique d’agriculture de Binguela ».

Pour le maire de l’arrondissement de Bankim Mveing Angelbert « ce projet va moderniser la culture du maïs dans l’arrondissement tout en apportant près de 11km de route et un branchement électrique », se satisfait l’autorité locale. Toujours sur cette lancée de satisfecit qu’Adrien Ngo’o Bitomo représentant du ministre de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (Minepat), et coordonnateur du programme Agropole s’est dit fier de voir lancer le 49e projet depuis la création du programme en 2012 et surtout le premier projet version Plan d’urgence triennal pour l’accélération de la croissance. Rappelons que le lancement de ce projet a été matérialisé par la signature d’une convention entre qu’Adrien Ngo’o Bitomo représentant du Minepat et le porteur principal de l’agropole Guillaume Ngoula.

Lire aussi : Production de maïs: le Cameroun déficitaire de 0,6 millions de tonnes

L’on se rappelle qu’en 2019, la production Camerounaise de maïs était déficitaire de 0,6 million de tonneset ce depuis trois ans. « La demande est en forte croissance dans la filière. Elle est estimée à 2,8 millions de tonnes en 2019 pour une production nationale de 2,2 millions de tonnes » faisait savoir le ministre de l’Agriculture Gabriel Mbairobe, lors  d’un conseil de cabinet le 28 février 2019.

 Il faut noter que le Cameroun est le 13ème producteur africain de cette céréale consommée par plus de 12 millions de personnes. Soit les deux tiers de la population du Cameroun. La culture du maïs est effectuée par 700.000 exploitations familiales, artisanales et modernes. Ce grain, est la troisième denrée alimentaire produite au Cameroun après le manioc et la banane plantain. Il contribue également pour plus de 150 milliards de FCFA au Produit intérieur brut (PIB).

Lire aussi : L’office céréalier du Cameroun déclare 47 650 tonnes de capacité de stockage

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour €99.9 par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner