Conjoncture
A la Une

Les employés du Matgénie en grève pour 13 mois de salaires impayés

Ils revendiquent également le paiement des divers droits, pointant un doigt accusateur sur Désiré Abogo Ntang, le Directeur général de cet établissement public placé sous la tutelle du Ministère des travaux publics.

Les employés du Matgenie (Parc national de matériel de génie civil) ont mis en exécution leur menace. Depuis le 7 juin 2021, ces derniers observent un mouvement de grève. Devant les locaux de cet établissement public (Yaoundé et Douala notamment), quelques personnels sont positionnés munis de pancartes sur lesquelles s’affiche «au secours M. Le Président de la République, trop c’est trop, nous sommes fatigués, 13 mois de salaire, c’est inhumain». Nous apprendrons de l’un des manifestants que «le mouvement de grève est la résultante d’un ras-le-bol des employés face aux injustices subies de la part des responsables du Matgenie». Sous anonymat. Hormis, la revendication salariale, les responsables du Syndicat des bâtiments et des travaux publics revendiquent également le remboursement des retenues salariales au titre de frais de cotisation pour la mutuelle (retenues infondées pour une mutuelle inexistante, d’après les grévistes), le paiement des droits du personnel admis à faire valoir leurs droits à la retraite, le paiement des rappels d’avance, des arriérés d’allocations familiales de plus de 20 ans, la violation de la liberté syndicale et le versement des cotisations sociales etc…

Les protestataires évoquent par ailleurs un malaise social profond au sein de cette entreprise dirigée par Désiré Abogo Ntang. Malaise, disent-ils, consécutifs aux «mauvais choix managériaux du Directeur général». Face à une grogne interne pressante, le top management du Matgenie a invité, le 30 avril 2021 à Yaoundé,  les responsables syndicaux et délégués du personnel, ainsi que le personnel (Direction générale, Agence commerciale du Centre et Centre de formation professionnelle des conducteurs de Yaoundé), autour de la table pour négociations. En réalité, pour une communication spéciale qui portait essentiellement sur la situation des arriérés de salaire du personnel : «le Directeur général avait pris des engagements visant à éponger de manière progressive nos arriérés de salaires. A cet effet, la promesse du paiement de deux mois de salaires au mois de mai en cours avait été faite», indique  Francis Henri Essomba, le porte-parole des délégués du personnel du Matgenie.

Le 28 mai 2021, ces derniers apprendront au cours d’une autre rencontre avec Désiré Abogo Ntang, que «l’engagement du Directeur général de payer deux mois de salaires au mois de mai (…) était conditionné par le paiement de deux décomptes des travaux par le Ministère des travaux publics». La séance de travail entre la Direction générale et le personnel du Matgenie débouche finalement sur un désaccord entre les parties, du fait d’un « glissement de date » relatif au paiement des deux mois de salaires promis. Motif évoqué par la Direction générale, des retards accusés sur le paiement des décomptes attendus du Ministère des travaux publics. Rendu au 7 juin 2021, la concrétisation des promesses de la Direction générale du Matgenie demeurent attendues. D’où le mouvement d’humeur à caractère national. La Direction générale du Matgenie rencontrée par l’Honorable Rolande Ngo Issi, Députée Pcrn, justifie la situation par «les difficultés que l’entreprise traverse du fait du manque de subventions que l’Etat payait jadis, du retard de paiement par les prestataires en l’occurrence l’Etat. Tous ces facteurs ont, selon lui, entraîné des tensions de trésorerie», explique l’élue de la nation dans un message. 

De qui on apprendra par ailleurs que les responsables du Matgenie proposent deux solutions pour une sortie de crise: l’une administrative et l’autre politique.

«Pour le volet administratif,  il est urgent  pour les pouvoirs publics de remédier rapidement à  cette situation en réglant les factures en attente dans leurs services. Cette urgence de paiement adresse également tous les autres prestataires. Nous initierons prestement des démarches auprès des structures gouvernementales compétentes. Pour le volet politique, il urge que le Chef de l’Etat qui connaît le problème de l’entreprise Matgenie, prenne les mesures nécessaires. Il s’agit d’un outil crucial de service public plongé dans une inacceptable décrépitude. Dans ce sens, nous lui adresserons un courrier assorties de propositions», ajoute l’Honorable Rolande Ngo Issi. Le Matgenie a été créé le 27 décembre 1967. Il a, entre autres missions, la charge d’assurer l’acquisition, la maintenance, le renouvellement et la location du matériel utilisé par les services administratifs et les collectivités publiques, et destiné à la construction et à l’entretien du réseau routier national. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?