A la UneConjoncture
A la Une

Politique, économie, sport, santé…: les grands axes du discours de Paul Biya

Construction de nouvelles infrastructures, poursuite de la mise en oeuvre de la politique d'import-substitution, poursuite du processus de décentralisation...sont entre autres chantiers prévus 2022.

Comme à l’accoutumée le chef de l’État son Excellence Paul Biya a délivré son message de fin d’année à la Nation. Occasion de faire un bilan de l’année écoulée et dresser les projections de celle avenir. Parmi les chantiers futurs du Cameroun figurent la gestion de la Can TotalEnergies,  qui débutera le 9 janvier prochain. Pour cette occasion le Chef de l’État invite tous les camerounais «à faire de la CAN 2021,la plus fête du football africain jamais organiser sur notre continent».

Dans son message de fin d’année le Chef de l’État remet au goût du jour la question du dialogue public-privé. «Le gouvernement devra également poursuivre les échanges avec le secteur privé à l’effet d’identifier les mesures supplémentaires susceptibles d’être mise en œuvre». Une mesure additionnelle qui vient rejoindre la décote 80% applicable aux produits importés pour soutenir le secteur privé qui fait face à une hausse des prix du fret maritime liée à la Covid.

Le dialogue public-privé sera suivi du volet économique. Pour 2022 donc, l’on table sur un taux de croissance de 4,2% contre 3,6% en 2021. Une hausse justifiée par «le retour à une croissance mondiale positive annoncées par les instances internationales habilités à le faire». La politique d’import-substitution n’est pas reste. Sur ce point le Chef de l’État recommande : «nous devons nous atteler à réduire nos importations et accroître le volume de nos exportations en augmentant la production locale».

Lutte contre la Covid

La pandémie à covid-19 à aussi fait l’objet d’une attention particulière dans le message du chef de l’État qui a d’ailleurs réaffirmé sa volonté de tout mettre en œuvre pour continuer à lutter contre celle-ci à l’échelle nationale. «Pour ma part je ne mangerai aucun effort pour que ce qui doit être fait pour freiner sa propagation dans nôtre pays le soit effectivement». Les recommandations pour se faire restent donc les mêmes : le respect des mesures barrières et la vaccination.

Décentralisation 

«D’une manière générale la régionalisation est en marche dans l’ensemble du pays contribue à renforcer la participation de nos concitoyens à ça gestion des affaires locales». Sur ces propos le Chef de l’État fait état de l’avancement du processus de décentralisation. Pour 2022, Ce dernier rassure sur la poursuite de ce processus entamé par le pays. «D’aucuns aimeraient nous voir aller plus vite dans ce domaine mais nous devons éviter toutes formes de précipitations susceptibles de porter préjudice à l’unité de nôtre pays et à son idéal républicain. Tous ce qui reste à faire nous le ferons assurément», lance t- il. Chose qui sera suivie par la construction future d’université d’État dans les régions du Nord, Sud et de l’Est, la réalisation des infrastructures dans les secteurs portuaires, industriels et routiers. Ceci à fin de «faire de chaque région un pôle de développement », renseigne son Excellence Paul Biya. L’on note aussi en guise de chantier pour l’année prochaine, l’aspect sécuritaire avec la lutte contre le terrorisme.

Bilan 2021

Malgré la conjoncture toujours marquée par la Covid, le Cameroun a durant l’année 2021 «poursuivi inlassablement la réalisation de nos projets structurants, grâce à une mobilisation soutenue des recettes non-pétrolières, aux mesures internes de redressement budgétaire et à l’accompagnement de nos partenaires au développement», indique le Chef de l’État. En 2021,l’on note donc la réussite de l’opération de refinancement de l’Eurobond, la conclusion d’un nouveau programme économique et financier avec le Fonds monétaire internationale, l’achèvement de la première phase des autoroutes Yaounde-Nsimalen, Yaounde-Douala et Kribi-Lolabe dont la mise en exploitation est effective l’élargissement de la carte sanitaire, la construction de 914KM de routes bitumes, l’exécution des projets énergétiques…

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page