A la UneBusiness

Les paiements d’investissement du Fonds routier en baisse de 63% en cinq ans

Ce recul peut s’expliquer par le fait que certains paiements sont directement effectués par les paieries spécialisées placées auprès des ordonnateurs.

Selon le rapport d’activités 2018 du Fonds routier du Cameroun, rendu public en mi-octobre 2019, l’évolution des paiements du programme du guichet « Investissement » a régressé au cours des cinq dernières années. Ils sont partis de 76,26 milliards de FCFA en 2014 pour à peine 28,3 milliards de FCFA en 2018. La courbe est restée régulièrement baissière, enregistrant 50,81 milliards de FCFA au cours de l’année 2015, un peu plus de 33,7 milliards de FCFA en 2016, et quelque 28,04 milliards de FCFA en 2017.

Cette tendance baissière, qui représente un recul de 63% sur la période, « peut s’expliquer par le fait que certains paiements sont directement effectués par les paieries spécialisées placées auprès des ordonnateurs », souligne le rapport du Fonds routier du Cameroun. L’institution mentionne que les paiements opérés en 2018 à hauteur de 28,3 milliards FCFA ont été couverts, d’une part, par les transferts reçus à hauteur de 1,1 milliard de FCFA au cours de l’exercice 2018 et, d’autre part, par la trésorerie disponible dans le compte du Guichet Investissement ouvert à la Paierie générale du Trésor.

Dans l’ensemble, entre 2014 et 2018, le Fonds routier a effectué pour 217,16 milliards de FCFA en termes de paiements du guichet « Investissement », apprend-on. Les ressources adressées au budget d’investissement public (BIP) étant les plus importantes avec 165,38 milliards de FCFA ; suivies de celles consacrées au Plan d’urgence triennal (50 000 milliards de FCFA), du C2D routier à hauteur de 1,6 milliard de FCFA et enfin le C2D pour 150 millions de FCFA.

Pour ce qui est des décomptes en instance au Fonds routier, pour insuffisance des ressources, ils s’élevaient au 31 décembre 2018 à un montant global de 8,66 milliards de FCFA. La part du ministère des Travaux publics étant de 3,34 milliards de FCFA, moins que celle du ministère de l’Habitat et du développement urbain qui était de 5,32 milliards de FCFA.

Abonnement sur la page Twitter

Le plus récent

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer