Business et Entreprises
A la Une

La Safacam va générer 93,2 millions de F de dividendes à l’Etat en 2020

Le bénéfice distribuable aux actionnaires de la Société africaine forestière et agricole du Cameroun (Safacam) s’élève par ailleurs à un milliard de F et la part de l’Etat correspond à ses 138 607 actions dans le capital de cette entreprise cotée en bourse.

La Société africaine forestière et agricole du Cameroun (Safacam), l’une des trois entreprises camerounaises cotées à la Bourse des valeurs monétaires de l’Afrique centrale (Bvmac), vient de rendre public son projet d’états financiers pour le compte de l’exercice 2020. Il en ressort que l’entreprise a réalisé un bénéfice net de 680 millions de F, et qu’après moult opérations effectuées par ses services comptables, sous réserve d’une vérification des commissaires aux comptes compétents, le bénéfice distribuable aux actionnaires s’élève à un milliard de F.

Lire aussi : La Covid booste les ventes de la Safacam

L’Etat du Cameroun, représenté par la Société nationale d’investissement (SNI), a souscrit à des actions dans cette entreprise au capital de 6.210 millions de F, et devrait percevoir 93,2 millions de F représentant ses 138 607 actions, soit 11% du capital global de l’entreprise.

La Safacam, société active dans la production d’huile de palme et de caoutchouc, n’a pas été épargnée, comme la grande majorité des entreprises d’ailleurs, par les effets de la pandémie de Coronavirus. La production industrielle de caoutchouc en a pâti avec une baisse de la production de 29% par rapport à 2019 du fait de la crise sanitaire. « Les fortes incertitudes sur l’évolution de la demande mondiale en caoutchouc nous ont contraints à ralentir cette activité pendant 6 mois, en prévision des difficultés éventuelles à écouler nos productions et compte tenu de la tendance baissière des ventes constatée à ce moment », indique l’entreprise.

Lire aussi : Socapalm : l’Etat du Cameroun va percevoir 4,755 milliards de dividende au titre de l’exercice 2020

A la différence du caoutchouc, la production d’huile de palme de la Safacam a augmenté de 3% en comparaison à l’année précédente, et les productions d’huile de palmiste de 16% et de tourteaux de 14%. « La demande en huile n’a pas été impactée négativement, et les mesures préventives mises en place afin de protéger notre personnel (distribution de masques et autres), ont permis la poursuite de notre activité et de nos productions », renchérit l’entreprise majoritairement contrôlée par Socfinaf, filiale du groupe Socfin.

A la Société camerounaise de palmeraies (Socapalm), une autre filiale du groupe Socfin, où l’Etat détient également 23% des parts de l’entreprise, il devrait s’en tirer avec 4,775 milliards de F représentant à 1.488.933 actions.

Lire aussi : La SAFACAM annonce un chiffre d’affaires de 8,79 milliards de FCFA au 1er semestre 2019

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?