Conjoncture
A la Une

L’Etat veut insérer 30 000 jeunes camerounais dans les métiers du numérique

Le lancement de la phase pilote du projet Digital Youth Service Center(Dysc) vise à faciliter cette insertion dans les villes de Douala et de Yaoundé.

C’est sous le label d’Afrikplay, 3e opérateur de Mobile Money au Cameroun, qu’a été lancée la phase pilote du projet Digital Youth Service Center(Dysc). La cérémonie de lancement s’est tenue ce 03 juillet dernier en présence du ministre de la jeunesse et de l’éducation civique Mounouna Foutsou. Il s’agit d’un projet novateur qui vise à sortir 30 000 jeunes camerounais du chômage et à les enrôler dans l’exploitation et la fourniture des biens et services du numérique.

De manière concrète, le Dysc entend mettre sur pieds des kiosques multi-services dans lesquels les jeunes seront appelés à exercer dans divers métiers du numérique tels que « le dépannage des téléphones, la vente des accessoires de téléphone, de crédits téléphoniques et des transactions mobile money » a indiqué Gilles Nfon, chargé du projet Dysc.  Sont concernés les jeunes de 15 à 35 ans déscolarisés, non scolarisés, diplômés ou non.

Par ailleurs, les kiosques Dysc serviront de vitrine ou de marché virtuel à d’autres jeunes installés dans d’autres projets du programme d’appui à la jeunesse rurale et urbaine (Pajer-U) et à tous ceux qui ont des services à offrir et adhèrent à la plateforme du projet Dysc. Elle permettra également d’interconnecter les jeunes entre eux avec les consommateurs de leurs produits. « Ce projet vise à consacrer la nécessité d’insuffler un souffle nouveau à l’économie numérique » a indiqué le ministre de la jeunesse.

Rappelons que le projet Dysc rentre dans le cadre du Plan triennal spécial jeune prescrit en 2016 par le président de la république. A ce jour, ce projet a déjà assuré le réarmement moral, civique et entrepreneurial de 12.000 jeunes. « La phase pilote du projet Digital Youth Services center sous le label Afrikplay est déjà très bénéfique car le projet, est intervenu dans un contexte où le chef de l’Etat a eu la gentillesse de renouveler il y’a quelques semaines l’enveloppe globale de 102 milliards de F » a indiqué Fadimatou Iyawa Ousmanou, Présidente du conseil national de la Jeunesse du Cameroun.

Abonnement sur la page Twitter

Le plus récent

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer