Chargement des breaking news...
Business et Entreprises

L'HEBDO DE LA BOURSE par Financia Capital - Du 02/06/23 au 09/06/23

Publiée mardi 13 juin 2023 à 09:42:28Modifiée vendredi 3 mai 2024 à 10:58:54Temps de lecture 7 minPar EcoMatin

Analyse de la cote

  • Performance hebdomadaire : La BVMAC clôture la semaine sur une capitalisation flottante de FCFA 64,47 Mds, une note en légère diminution (-2,89%) comparée à la semaine précédente, en raison de la baisse du cours de SOCAPALM (-5,88%).
  • Volumes échangés : 15 titres ont été échangés pour une valeur totale de transactions de FCFA 0,72 M. Les échanges ont essentiellement porté sur les titres SOCAPALM.

Par ailleurs, le carnet d’ordre du marché indique une baisse du volume demandé sur les titres SCG-Ré (-100%) et SAFACAM (-38%). Du côté de l’offre, il indique une hausse du volume offert chez SOCAPALM (+3%) contre une baisse du volume offert chez LA REGIONALE BANK (-91%).

Marché Actions : +0,00%

Capitalisation boursière actions : FCFA 64,47 Mds

Marché Obligataire : +0,00% (FCFA 1 255,75 Mds)

Marché des titres publics

Le marché monétaire de la BEAC mettra en adjudication les titres publics ci-dessous lors des séances d’adjudication du 05 au 07 juin 2023 :

Faits Majeurs

  • Remboursement de la valeur « EOG 6,00% NET 2021-2026 » sur la base d’un coupon net de FCFA 3 100 par obligation (soit FCFA 2 500 pour l’amortissement du principal et FCFA 600 pour les intérêts). La mise en paiement se fera le 04 juin 2023 et les opérations d’encaissement débuteront auprès des différentes sociétés de bourse dès le 05 juin 2023 ;
  • Remboursement de la valeur « ALIOS 5,75% BRUT 2018-2023 » sur la base d’un coupon brut de FCFA 579,52 par obligation (soit FCFA 555,56 pour l’amortissement du principal et FCFA 23,96 pour les intérêts). La mise en paiement se fera le 19 juin 2023 et les opérations d’encaissement débuteront auprès des différentes sociétés de bourse dès le 20 juin 2023 ;
  • Organisation de l’Assemblée Générale Mixte (AGM) de la Bourse des Valeurs Mobilières de l’Afrique Centrale (BVMAC), le vendredi 23 juin 2023 à 10 heures précise dans la salle de conférences de l’immeuble de la CNPS de Douala à Bonanjo ;
  • Cérémonie de passation de service entre les dirigeants sortants et entrants de la COSUMAF prévue pour le vendredi 16 juin 2023, au siège de la COSUMAF à Libreville. À l’issue de cette cérémonie, seront installés :
    • Madame Jacqueline NKEMBE Epse ADIABA au poste de Présidente de la COSUMAF ;
    • Monsieur Salvador MANGUE AYINGONO au poste de Secrétaire Général de la COSUMAF.
  • Signature d'un protocole de financement et d'une convention de prêt d'un montant de FCFA 32,8 Mds entre la France et l'État du Cameroun le 29 mai dernier à Yaoundé. Cet accord permettra de financer le projet d'acquisition d'équipements au profit du Corps National des Sapeurs-Pompiers du Cameroun (CNSP) ;
  • Maintien de la notation "B" du Cameroun sur ses emprunts en devises à long terme par l'agence de notation américaine Fitch Ratings. Considérée comme étant le 2ème niveau de la catégorie "hautement spéculative", l’agence explique que cette note reflète l'économie relativement diversifiée du Cameroun. Ceci sous-tend une croissance résiliente, et un niveau d'endettement public modéré du pays par rapport à ses pairs ;
  • Mise à disposition d'un don de FCFA 39,3 Mds par l'Allemagne au profit de l'État du Cameroun. Cet appui est destiné à la coopération financière et technique entre les deux pays sur des secteurs prioritaires tels que les ressources naturelles, le développement rural, la santé et la protection sociale.

Le Mot Eco

Habilitation COSUMAF

L'habilitation de la COSUMAF est une autorisation accordée par cette dernière aux professionnels du marché financier pour exercer des fonctions spécifiques au sein des structures et organismes soumis à son contrôle. Cette habilitation permet de s'assurer que ces personnes possèdent les connaissances et les compétences requises pour exercer leurs fonctions de manière professionnelle et responsable. Pour cela, elles doivent se conformer à des exigences réglementaires et éthiques en vigueur contribuant à maintenir la confiance des investisseurs. En vue d'être habilitées, ces personnes doivent prouver qu'elles ont suivi une formation adéquate et se soumettre à un examen d’habilitation. Les personnes éligibles doivent justifier d’au moins deux (02) des conditions suivantes :

  • la détention d'un diplôme d'enseignement supérieur,
  • au moins deux (02) années d'expérience dans le secteur financier requis, et
  • l'exercice à temps plein d'une activité réglementée soumise au contrôle d'une autorité de marché.

À l'issue de l'examen, la décision d'habilitation est donnée par la COSUMAF, ce qui donne lieu à la délivrance d'une carte professionnelle valable pour une durée de trois (03) ans. Cependant, le renouvellement d’une habilitation implique la soumission à l’examen d’habilitation sauf pour les personnes justifiant d’une expérience égale ou supérieure à dix (10) ans, sous ordre du Président de la COSUMAF.

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour €99.9 par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner