Afrique CentraleCongoMines et énergies
A la Une

L’italien Eni va exporter 4,5 milliards de tonnes de gaz congolais d’ici trois ans

Le président-directeur général du groupe pétro-gazier italien Eni, Claudio Descalzi, a annoncé le déploiement du projet d’exploitation du gaz naturel congolais sera lancé dans sa première phase au dernier trimestre de l’année prochaine. Dans la deuxième phase qui s’étend jusqu’en 2025, le groupe italien va exporter 4,5 milliards de mètres cubes de gaz.

En plus de l’exportation du gaz, le groupe va également engager la production d’huiles pour les bioraffineries. «Ce projet a déjà démarré ; nous avons différentes étapes pour produire en 2023 31000 tonnes d’huiles, ensuite 60 mille tonnes en 2024 », explique le PDG.

Lire aussi : Le Kenyan BCB rachète Trust Merchant Bank du Congo

A terme, le groupe italien compte plafonner la production d’huiles pour ces raffineries à 150 mille tonnes en 2025. Pour cela, des contrats ont déjà été signés avec les agriculteurs et reçoivent également des formations à cet effet.

Lire aussi : Production : le Congo veut s’inspirer de la Côte d’Ivoire pour la transformation agricole et la sécurité alimentaire

Le groupe Eni travaille en étroite collaboration avec les autorités congolaises en vue de la mise en œuvre de nombreux projets énergétiques.

Lire aussi : Le consortium Trafigura, Vecturis et Mota-Engil remport la concession du chemin de fer Angola-Congo

Le géant italien des hydrocarbures Eni a publié un bénéfice net de 6,12 milliards d’euros pour 2021, dopé par la flambée des prix du pétrole, après une perte abyssale de 8,63 milliards d’euros en 2020. Quant au chiffre d’affaires annuel de l’entreprise, il a bondi de 74% à 76,57 milliards d’euros, une hausse bien plus prononcée que celle prévue par les analystes qui pronostiquaient 71,3 milliards d’euros.

SPM

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page