Elections Municipales 2020

Luc Messi Atangana, premier maire de la ville de Yaoundé

Personne ne le comptait parmi les supers favoris. Contre toute attente, il a été élu ce 3 mars par le collège des conseillers municipaux de la ville aux sept collines

Luc Messi Atangana, âgé de 60 ans, était jusqu’à hier, une personnalité encore très peu connue des populations de la cité capitale. Cependant, depuis quelques heures, il est au coeur de l’actualité. L’élection du 1er maire de la ville de Yaoundé, fait de lui le remplaçant de Gilbert Tsimi Évouna, délégué du gouvernent auprès de la communauté urbaine de Yaoundé. Cet épisode est la preuve qu’au Cameroun, la démocratie fait des pas. Luc Messi Atangana, pour sa part, vient d’entrer dans l’histoire.

Le poste de « maire de la ville » n’est pas une improvisation. Il découle de la loi de decembre 2019, portant code général des collectivités territoriales décentralisées.

Luc Messi Atangana, fonctionnaire expérimenté, a exercé en tant que conseiller à la commune de Yaoundé 3 pendant une quinzaine d’années. Il a parcouru plusieurs administrations. Jusqu’au moment de son élection, l’élu, jouissait de la posture d’administrateur civil principal hors échelle, chargé des missions à la division des affaires civiles et institutionnelles dans les services du Premier ministre. Depuis 2015, il est secrétaire permanent du Conseil national de la décentralisation. Luc Messi Atangana, est natif d’Éfoulan dans l’arrondissement de Yaoundé 3ème, donc c’est un autochtone des lieux. C’est au total, sept candidats, qui ont rivalisé dans le cadre de ces élections. Ils sont tous plus ou moins connus du grand public. Non sans qualités, le maire de Yaoundé 1er, Jean Mairie Abouna, l’ancien maire de Yaoundé 1er, Emile Andze Andze, l’ancien Maire de Yaoundé 7, Augustin Tamba, l’ancienne maire de Yaoundé 4, Régime Amougou Noma, l’ancienne maire de Yaoundé 5, Yvette Claudine Ngono et Léonard Ambassa, n’ont pas pu séduire, au point de bénéficier de la majorité des votes. Luc Messi Atangana, remplace Gilbert Tsimi Evouna, et devient le premier maire de la ville de Yaoundé. Il sera accompagné dans sa tâche par une équipe de 4 adjoints.

C’est un homme complétement ému qui s’est adressé aux médias hier après-midi. Parlant de la capitale dont il rêve et que le Cameroun mérite, il déclare « le souci est de voir la ville de Yaoundé se moderniser. Notre défi, c’est d’accélérer cette modernisation. Elle doit se poursuivre en s’accélérant ».

Bouton retour en haut de la page