Conjoncture
A la Une

Lutte contre la contrebande : la Douane saisit 30 517 tests de VIH et de syphilis

La saisie qui a eu lieu dans la nuit du 20 avril 2021, avait en plus des tests VIH et syphilis, du matériel médical. Cette saisie vient rejoindre les autres saisies effectuées depuis le début du mois d’avril, par la Douane. Les différentes saisies sont alors constituées de tests covid-19 frauduleux, du sucre, de l’essence entre autres.

Les éléments de la brigade des douanes d’Idenau dans la région du Sud-Ouest, ont effectué dans la nuit du 20 au 21 avril 2021, à une saisie de 30 517 différents tests de VIH, de syphilis et du matériel médical importé sans autorisation. D’après la Direction Générale des Douanes (DGD), ces produits en provenance du Nigéria étaient dissimulés dans une embarcation de transport de personnes et de marchandises diverses.

Lire aussi : La Douane saisit 6072 tests frauduleux de Covid-19 à l’aéroport international de Douala

Cette saisie intervient quelques jours après celle effectuée à  l’aéroport international de Douala. Le 17 avril dernier, dans le cadre de l’opération Halte au Commerce Illicite (Halcomi), 6072 tests de covid-19 suspects et non déclarés avaient été saisis. Toujours dans la nuit du 17 au 18 avril,  les éléments de la zone 2 de l’opération Halcomi 3, avait procédé à la saisie de 25 ballots de pagnes et 40 sacs de sucre de contrebande. Le pactole était transporté dans les soutes d’un bus de transport en commun.

Lire aussi : Lutte contre la contrebande : la Douane traque les véhicules non-dédouanés

A ces saisies s’ajoute : la saisie de 17 colis d’emballages plastiques non biodégradables saisis par la Brigade mobile des Douanes de Limbé ; la saisie de 2 500 litres de carburant, 01 motocyclette de contrebande et 08 colis d’ouvrages en plastiques par  les éléments de la zone 3 de l’opération Halcomi 3 au poste de contrôle de Selou semba ; la saisie de 1 200 litres de carburant de contrebande par les éléments de la Brigade Mobile des Douanes de Bonabéri ; celle de 620 litres de carburant de contrebande au poste de contrôle du pont sur le Moungo par les éléments de la zone 1 de l’opération Halcomi 3 sans toutefois être exhaustif, sur les saisies déjà opérées depuis le début du mois d’avril.

Lire aussi : Contrebande : 1250 palettes de bières saisies par la douane

Rappelons que l’activité de contrebande et de commerce illicite selon des sources officielles font perdre  l’Etat 200 milliards chaque année. Toujours dans ce registre, l’on note qu’en 2019, les douanes camerounaises ont collecté des droits compromis ou éludés de 8,5 milliards de FCFA. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?