SESSION PARLEMENTAIRE DE NOVEMBRE 2021SESSIONS PARLEMENTAIRES
A la Une

Made in Cameroon : près de 400 millions de F destinée au développement et à la diversification des exportations

C’est l’une des directives contenues dans le programme de performance du Mincommerce pour l’année prochaine, présenté ce mardi aux membres de la Commission des Finances et du Budget de l’Assemblée nationale.

Selon des chiffres publiés par l’Institut national de la Statistique  en septembre dernier, les recettes d’exportations du Cameroun ont connu une embellie lors des 6 premiers mois de l’année qui s’achève. Soit une valeur de 1 080 milliards de FCFA, pour 3,8 millions de tonnes de marchandises exportées, contre 918,4 milliards de FCFA à la même période en 2020. Quoi qu’encourageant, ces chiffres cachent pourtant  une bien triste réalité. En effet, si l’on se penche sur la facture des importations au cours de la période sous revue,  on peut se rendre compte  que les dépenses d’importations sont en hausse de 15,4% par rapport à 2020. Elles sont, pour être plus précis, de l’ordre de 1 824 milliards de FCFA pour 5,07 millions de tonnes de marchandises, contre 1 406 milliards de FCFA l’année précédente.

En outre, la plupart des produits exportés par le Cameroun sont essentiellement des matières premières. Il s’agit notamment des huiles brutes de  pétrole, du cacao brut en fèves, du coton brut, du bois scié et du bois de grumes (13,8%). Le ministère du Commerce est bien conscient de cette réalité qui perdure depuis de nombreuses années. Luc Magloire Mbarga Atangana, le chef de ce département ministériel va, comme lors des années précédentes, consacrer une partie du budget qui lui sera attribué à l’issue de l’élaboration de la loi de finances 2022,  à la promotion et la diversification des exportations. Dans le détail, 381 142 000 FCFA seront prélevés  du  montant global de  7 958 000 000 Fcfa qu’espère recevoir le Mincommerce. Cet argent sera utilisé ainsi qu’il suit:

«- l’encadrement des entreprises à l’exportation (appui institutionnel en  vue de l’obtention des agréments aux régimes préférentiels communautaires, mise en place du label [Origine Cameroon Certifiée], optimisation de la dématérialisation des procédures du commerce extérieur pour un montant total de 16 millions de FCFA ;

-L’accompagnement des  opérateurs économiques à la participation à différentes manifestations promotionnelles à l’étranger, à l’exemple de la China International Import-Expo de Shanghai, de l’exposition universelle de Dubaï, de la foire de Lagos (coût total 44 millions de FCFA) ;

-L’appui à l’organisation de la 13e édition de la foire transfrontalière de la CEMAC, à Kyé-Ossi, avec en prime un accent sur l’entrepreneuriat féminin (17 millions de FCFA) ;

-La finalisation du processus de mise en place d’un mécanise de veille commerciale en vue d’anticiper sur l’évolution des marchés à l’exportation ;

– L’extension du programme de construction des centres d’excellence pour le traitement post-récolte du cacao ;

Et l’implémentation d’un nouveau programme sur l’optimisation de la commercialisation du cacao   et de la consommation de ses produits dérivés».

Paul Tjeg

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page