Conjoncture
A la Une

Marthe Angéline Minja  DG de l’API n’est plus 

La Directrice générale de l'Agence de promotion d'investissement a rendu l’âme dans la nuit du 28 décembre au Maroc de suite d’une longue maladie.

La Directrice générale de l’Agence de promotion de l’investissement (API), Marthe Angéline Minja est morte ce 28 décembre au Maroc. Celle-ci était encore dans un état critique, sous oxygène au Centre des urgences de Yaoundé (Cury) le 3 décembre dernier avant d’être évacuée il y’a quelques jours pour besoin sanitaire, elle succombe ainsi après de nombreuses semaines de maladie.

La première femme à diriger l’API aura servi le Cameroun pendant plusieurs décennies. Nommée directrice par la présidence en 2010, elle a œuvré pour attirer les investisseurs privés étrangers au Cameroun. L’une de ses missions a été de polir l’image du Cameroun, peaufiner la politique d’attractivité du pays et augmenter les investissements privés.

En juin 2023, elle a permis la signature d’accords qui portent sur des échanges commerciaux, la lutte contre l’évasion fiscale, le transport aérien, promotion et protection réciproque de l’investissement, entre le Cameroun et le Qatar ceci en menant une opération de charme auprès des investisseurs Qataris, en leur présentant les potentiels opportunités d’investissements. En 2022, la DG de l’API  a procédé à la signature des conventions avec 10 entreprises du secteur privé pour des projets d’une valeur de 55,7 milliards de Fcfa.

Lire aussi : Incitations à l’investissement : l’API signe 10 conventions avec le secteur privé

En novembre 2020, l’on se souvient également de l’organisation du marché d’investissement qu’elle avait mis sur pied destiné aux partenaires techniques et financiers et des promoteurs/porteurs de projets d’investissement en vue de trouver les solutions de financement nécessaires au développement et contribuer efficacement à la mise en œuvre de la politique industrielle du gouvernement…

Dix ans après la mise en œuvre effective de la loi de 2013 sur l’incitation à l’investissement privé au Cameroun, plus de 300 conventions avec divers investisseurs nationaux et étrangers ont déjà été signées pour des intentions d’investissement cumulées s’élevant à plus de 5  474 milliards de FCFA et environ 110 000 emplois prévus, affirmait l’API en mai dernier lors d’une interview. Avant d’être nommée à la tête de l’API, Marthe Angéline Minja a dirigé le département financier de cet établissement public.

Marthe est nantie d’une maîtrise en sciences de gestion obtenue à l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne et d’un diplôme de commerce obtenu à l’école de commerce de Cergy Pontoise. A l’Essec, elle a étudié la finance et est réputée pour sa spécialisation en mathématiques financières.

Lire aussi : L’API prépare la 3e édition du marché de l’investissement

Elle intègre la fonction publique en 1983 à la faveur d’un recrutement spécial de 1 500 jeunes diplômés. Son parcours professionnel l’amène à travailler au ministère de l’Industrie (ex : MINMIDT) pendant plusieurs décennies. Puis elle est nommée secrétaire générale du ministère du Tourisme. 

A LIRE AUSSI :

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page