CHAN 2020
A la Une

Match Cameroun-Zimbabwe : comment la députée Nourane Foster a été forcée de quitter le stade

Après un accrochage avec les forces de l’ordre, la députée PCRN du Wouri Est s’est trouvée dans l’obligation de quitter le stade avant la fin de la rencontre.

La députée PCRN du Wouri Est,  Nourane Foster avait fait le déplacement du stade Omnisports Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, le 16 janvier dernier, en compagnie de son époux et leurs deux enfants pour assister à la rencontre d’ouverture du Championnat d’Afrique des Nations Total 2020 entre le Cameroun et le Zimbabwe (1-0). La jeune parlementaire n’a certainement pas aimé les moments passés dans la cuvette de Mfandena,  en raison de l’accrochage qu’elle a eu avec un des volontaires de la compétition et des éléments des forces de l’ordre.

Après avoir pris place à l’aile droite de la tribune presse, bien avant le coup d’envoi de la partie, Nourane qui était habillée aux couleurs des Lions indomptables et traînait le drapeau camerounais dans le dos, a  été priée de céder son siège à un autre spectateur qui attendait debout, alors que le match avait déjà débuté. N’ayant pas apprécié cette « impolitesse »,  la femme politique qui échangeait avec sa famille à l’arrivée du  jeune  homme a simplement éconduit le volontaire.

Ce dernier a tout de suite sollicité le renfort de pas moins de 7 hommes en tenue qui, malgré un échange vif n’ont pas pu  imposer à  la dame de fer, un changement de place. Dépitée par cette expérience malheureuse,  Nourane Foster  quitte le stade Ahmadou Ahidjo à la pause en compagnie de sa famille.

Après cette mésaventure, la femme politique a préféré suivre le match du 20 janvier entre le Cameroun et le Mali, depuis son petit écran. Elle promet néanmoins de revenir dans les gradins, le 24 janvier prochain pour soutenir les lions A’ lors du Match de qualification.

Yannick KENNE

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page