Business et Entreprises
A la Une

Messagerie postale : 25 entreprises contestent le leadership de la Campost

La loi portant assainissement du secteur postal national a fait apparaître sur le marché des opérateurs privés adoubés par le ministère des Postes et Télécommunications.

Le 28 décembre 2020 à Yaoundé, le ministre des Postes et télécommunications (Minpostel) a procédé à la remise solennelle des licences à 14 opérateurs privés de messagerie postale. Trésor Voyages, Princesses Voyages, Solex Sarl, General Express Voyages, Finexs Cameroun, CDV Sarl/Noblesse Voyages, Overline Transport & Logistics, Buca Voyages, Prestations de services Express, Globex Cameroun Sarl, Flexi Logistics, Garanti Express Company Ltd, Binam S.A et Avenir Voyages Sarl venaient ainsi gonfler les rangs des entreprises privées agréées qui exercent désormais dans la messagerie postale au Cameroun. En attendant la finalisation de l’assainissement de ce segment, elles sont désormais 25, ces entreprises privées, qui veulent disputer à la Cameroon Postal Services (Campost), l’opérateur public historique, le leadership dans le segment de la messagerie postale.

Lire aussi : La Campost dotée de 58 machines à affranchir pour conquérir le marché de l’impression des factures

La ruée vers ce segment s’est faite à la faveur de la promulgation de la loi n°2020/004 du 23 avril 2020 régissant l’activité postale au Cameroun. A travers cette loi, l’Etat marquait sa ferme volonté à assainir le marché postal national. A la suite de ce texte, environ 141 entreprises exerçant dans le secteur postal ont été recensées en 2019. Toutes ne disposaient pas d’autorisation pour exercer les activités du secteur. Le gouvernement camerounais avait alors entrepris de sensibiliser toutes celles qui évoluaient en marge de la loi. Selon la Commission technique de réhabilitation des entreprises du secteur public et parapublic (CTR), l’appel pour qu’elles se conforment à la réglementation en vigueur a été entendu. D’où l’augmentation de leur nombre.

Lire aussi : Services financiers : la Campost veut mettre en place une banque postale

Pour rappel, la Campost est créée par décret présidentiel N° 2004/095 du 23 avril 2004 de la fusion de la Société nationale des Postes et de l’ex-Caisse d’épargne postale. Elle est une société à capital public ayant l’État du Cameroun comme unique actionnaire. La Campost a pour objet d’assurer les missions de service public postal qui lui sont concédées par l’État, d’établir et d’exploiter les réseaux des services postaux et de fournir des prestations postales à caractère financier.

Cette entreprise publique est créée à la suite de la quasi-cessation de paiement de la Caisse d’épargne postale. En effet, depuis 2003, la Caisse d’épargne postale n’est plus en mesure de faire face aux retraits des clients. L’Etat est alors appelé à la rescousse pour débloquer des fonds afin d’indemniser partiellement des épargnants.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page