A la UneBanques et Finances

Microfinance: la liquidation du Crédit Mutuel lancée

Les potentiels créanciers de cette microfinance de 1ère catégorie mise en liquidation par la Commission bancaire d'Afrique centrale (Cobac) en 2018, vient d'ouvrir la procédure de liquidation bancaire qui court jusqu'au 26 mars 2019.

C’est par décision D.2018/462 du 20 septembre 2018 que la Commission bancaire d’Afrique centrale (Cobac) a clôturé l’administration provisoire du « Crédit Mutuel », un établissement de microfinance de 1ère catégorie placée sous ce régime de gestion temporaire. La même décision portait également retrait d’agrément de la microfinance, ouvrant la procédure de mise en liquidation bancaire. Emmanuel Eboa, le liquidateur bancaire désigné le 17 décembre 2018 par décision D. 2018/586 de la Cobac  explique : « C’est une procédure réglementaire à respecter lorsqu’une microfinance est mise en liquidation ».


>> Lire aussi – Deux établissements de microfinance mis en liquidation par la Cobac


Un récent communiqué  d’Emmanuel Eboa, informe tous les créanciers de la microfinance en liquidation de « l’ouverture de la procédure de production de leurs créances  à compter du 28 février 2019 ». D’après le liquidateur, il s’agit d’une procédure régulière qui consiste à collecter et enregistrer les pièces justificatives des potentiels détenteurs de  créances et sûretés: « Au terme de cette opération, nous saurons clairement le nombre des créanciers et le montant des créances », explique de nouveau Emmanuel Eboa. Au terme de cette procédure qui se termine le 26 mars prochain, sera ensuite envisagée une liquidation des biens.

Rappelons que plusieurs microfinances exerçant sur le territoire camerounais ont connu des fortunes diverses: Cofinest, Amicale Finance, City Trust Credit Fundy, la Cadeci, Cofinest, la Fiffa, la Capol ou encore Gbf sont successivement tombées en faillite

Emmanuel Eboa dit ne pouvoir donner avec exactitude le montant des créances dues ou le nombre d’épargnants en cause dans cette opération. Rappelons que plusieurs microfinances exerçant sur le territoire camerounais ont connu des fortunes diverses: Cofinest, Amicale Finance, City Trust Credit Fundy, la Cadeci, Cofinest, la Fiffa, la Capol ou encore Gbf sont successivement tombées en faillite, dévoilant un système de microfinance extrêmement fragile au Cameroun.

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Mots clés
Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!