Politiques Publiques

MINDEVEL: 45,7 milliards pour accompagner la décentralisation en 2019

Cette dotation budgétaire connait une hausse substantielle pour le dernier-né des départements ministériels au Cameroun.

Il est sans domicile fixe à Yaoundé. Le ministère de la Décentralisation et du Développement local (MINDEVEL) ne dispose pas encore de ses locaux propres dans le siège des institutions du Cameroun. Par conséquent, ce n’est pas encore la grande affluence dans les couloirs de ce ministère qui cohabite pour le moment avec le ministère de l’Administration territoriale. Seuls quelques curieux et personnels déambulent de part et d’autre. L’on souffle ici que toutes les structures de ce ministère ne sont pas encore mises en place, c’est le cas par exemple de son organigramme. Néanmoins, les choses devront mieux se précisé cette année pour le dernier-né des départements ministériels du Cameroun. D’ailleurs, les moyens ont été mis à sa disposition à cet effet. D’un budget de 11,4 milliards de FCFA à sa création en 2018, le MINDEVEL bénéficiera d’une enveloppe budgétaire de 45,7 milliards de FCFA pour cet exercice 2019. Ces ressources financières sont réparties en 40,3 milliards de FCFA alloués au Budget d’Investissement Public (BIP), contre 07,8 milliards de FCFA en 2018, pendant que 5,4 milliards de FCFA seront consacrés au fonctionnement cette année, contre 3,6 milliards de FCFA en 2018.

A la base de cette dotation budgétaire, il y a la mise en œuvre de trois grands programmes. Notamment, la promotion du développement local, l’approfondissement du processus de décentralisation, gouvernance et l’appui institutionnel dans le sous-secteur décentralisation et développement local. Pour le premier programme, il sera question d’appuyer les communes et les régions dans la fourniture des services de base et veiller au développement harmonieux et équilibré du territoire national. Avec le second programme, l’on voudrait renforcer l’autonomie des communes et rendre opérationnelles les régions. Et enfin, le troisième programme sera destiné à rendre opérationnels les services du ministère de la Décentralisation et du Développement Local.

Comme le rappelait encore Paul Biya, le 06 novembre 2018, à l’occasion de son investiture, évoquant les frustrations et les aspirations de la grande majorité des compatriotes du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, un bon nombre de réponses à ces préoccupations et à ces aspirations sera apporté dans le cadre de l’accélération du processus de décentralisation en cours. Il précisait d’ailleurs que « dans les meilleurs délais possibles, des mesures seront prises pour élargir le champ de compétences des collectivités territoriales afin de leur donner les moyens d’une plus grande autonomie ». Et, c’est le MINDEVEL qui doit traduire en actes cette volonté.

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Mots clés
Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!