Chargement des breaking news...
Politiques Publiques

Modeste Mopa Fatoing : « nous avons mis en place les fondations d’une administration fiscale moderne, capable de répondre aux aspirations des autorités et des contribuables camerounais »

L’exclusivité de la lettre du Directeur général des Impôts adressée au personnel au moment où il quitte cette administration, pour un nouveau challenge au FMI.

Publiée vendredi 27 janvier 2023 à 23:41:26Modifiée vendredi 27 janvier 2023 à 23:41:33Temps de lecture 2 minPar EcoMatin

Depuis le 26 janvier, le président de la République, Paul Biya, a donné son très haut accord pour le détachement de Modeste Mopa Fatoing au Fonds monétaire international (FMI). Ce dernier quittera donc dans les prochaines heures la direction générale des Impôts (Dgi) dont il présidait aux destinées depuis une décennie. A Washington DC où il est promu, il dirigera pendant trois ans le secrétariat du Tax Administration Diagnostic Assessment Tool (TADAT), c’est-à-dire, le système fiscal du FMI. Mais avant de partir, il a adressé hier vendredi, 27 janvier, une lettre pleine d’émotion au personnel de la Direction générale des Impôts, pour lui adresser ses remerciements. « Du plus petit agent (…) jusqu’aux cadres supérieurs, en passant par les cadres intermédiaires, je voudrais vous dire ici tout le plaisir que j’ai eu à travailler avec vous pendant toutes ces années. Ensemble nous avons réalisé beaucoup de choses. Ensemble nous avons franchi beaucoup d’obstacles. Je vous quitte le cœur léger, convaincu qu’ensemble nous avons mis en en place, les fondations d’une administration fiscale moderne, capable de répondre aux aspirations des autorités et des contribuables camerounais dont la plupart n’aspire qu’au civisme fiscal. Beaucoup de choses restent certainement à faire. Mais vous le savez, les grandes lignes en sont déjà tracées. Les intelligences, disponibles pour leur exécution et leur perfectionnement, ne manquent pas ».

Lire aussi : Cameroun: Modeste Mopa Fatoing, Dg des impôts bientôt mis à la disposition du FMI pour une durée de 3 ans

Modeste Mopa Fatoing leur conseille ensuite de « demeurer une administration-vitrine de notre pays en gardant toujours à l’esprit les vertus du professionnalisme, de l’humilité, de la probité et surtout de la solidarité ». « Pour ma part, conclut-il, (…) je piloterai désormais dorénavant au sein du Fonds monétaire International le secrétariat du TADAT pour contribuer à la modernisation des administrations fiscales. De là où je serai, j’aurai certes à travailler sur les dossiers du monde entier. Mais vous devinez bien que celui de l’administration fiscale de notre pays me tiendra particulièrement à cœur. Ainsi pourrions-nous, dans des positions différentes, continuer à assurer de notre cher et beau le Cameroun ».

Lire aussi : Tawamba/Mopa Fatoing : qui va « tuer » l’autre ?

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour €99.9 par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner