A la UneBusiness et Entreprises
A la Une

Monnaie électronique : Campost à l’assaut du marché avec « Campost Money »

La Cameroon Postal Services se lance à la conquête du marché avec son porte-monnaie électronique, et propose une gamme variée de services en Digital Banking pour essayer de bousculer la hiérarchie.

Après le lancement en 2019 de « Campost Money », la banque digitale de la société publique Cameroon Postal Services (Campost), le projet entre dans son phase opérationnelle et se déploie désormais sur le marché de la monnaie électronique. Depuis quelques jours, l’on observe le déploiement dans les rues de Yaoundé, des commerciaux mandatés par la Campost, prospectus en main, à la recherche des clients. Cette opération de marketing comprend également parmi ses différentes déclinaisons un déploiement des kiosques aux couleurs de l’entreprise à travers les artères de la capitale, et portant l’inscription suivante : « Pavez avec Campost Money », ou encore « La Finance à proximité communale ».  La Campost Money se lance ainsi dans le Digital Banking, en espérant pouvoir bousculer la hiérarchie, grâce à un éventail de services bancaires et financiers électroniques qu’il offre à sa clientèle, lui permettant de prendre en charge toutes ses affaires financières. « Campost Money redonne aux consommateurs le contrôle de leur argent au quotidien, avec des Comptes Électroniques, d’Épargnes, des Micro-Crédits, des Paiements intelligents et des Services Financiers abordables qui vont au-delà des services bancaires classiques … », renseigne le site internet de l’opérateur.

Lire aussi : La Campost veut créer une plateforme de e-commerce

Ces opérations se font à travers l’application « Campost Money » mise au point à cet effet, et téléchargeable sur Google Play. « Nous avons digitalisé et empacketé l’intégralité de la banque dans l’application mobile CampostMoney, et avons fait de la banque une expérience Personnelle, Flexible, Abordable, Simple et Directe. Gérez tous vos comptes depuis votre téléphone portable. Ouvrez un nouveau compte, envoyez de l’argent, effectuez des paiements, collectez de l’argent, partagez de l’argent et discutez avec vos amis et votre famille », indique encore l’entreprise. Campost Money fait son entrée dans le secteur de la monnaie électronique déjà très achalandé, où pas mal d’opérateurs se sont déjà installés à l’image de Express Union Mobile, YUP, Yomee Money, lesquels tentent de grappiller quelques parts de marchés aux leaders Orange Money et MTN Mobile Money, qui font la course en tête et offre quasiment les même services de Digital Banking. La compagnie de téléphonie mobile Orange revendique à elle seule 70% du marché du Mobile Money au Cameroun, avec des transactions financières mensuelles de 800 milliards de FCFA.

Lire aussi : Commerce électronique : les enjeux autour de la plateforme de Campost

Rappelons que l’annonce de la création de Campost Money a été faite lors de la conférence annuelle des responsables des services centraux, déconcentrés et des structures sous tutelle du ministère des Postes et Télécommunications, tenue à Yaoundé du 22 au 23 janvier 2019. Et pour son déploiement, la Campost avait procédé à la signature de nombreuses conventions et partenariats logistiques et financiers avec des e-commerçants, entreprises et administrations. Pour mémoire, La Cameroon Postal Services a été créée par décret  présidentiel No 2004/095 du 23 Avril 2004, de la fusion de la Société Nationale des Postes et de l’ex-Caisse d’Epargne Postale. Elle est une Société à capital public ayant l’Etat comme unique actionnaire. Elle a pour missions de développer et exploiter les réseaux et services postaux ; de fournir des prestations postales à caractère financier ; de promouvoir l’épargne nationale ; d’offrir des prestations relatives aux transferts de fonds ; et d’assurer la gestion des produits d’assurance et du patrimoine.

Lire aussi : Mobile Money : comment Campost lorgne les milliards du Pajer-U

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page