Non classé

Monnaie électronique: le nombre de transactions Mobile money explose au Cameroun

Elles ont progressé en volume de 288,96% pour s’établir à 106 millions de SMS. Le nombre d’abonnés au mobile money a quant à lui franchi la barre de 8 millions d’utilisateurs.

Les services de paiement sur mobile ont connu une évolution exponentielle en 2017 au Cameroun. Dans son rapport annuel sur l’état du secteur des communications électroniques au Cameroun, l’Agence de  régulation des télécommunications renseigne que le nombre d’abonnés au mobile money a atteint précisément 8 003 252 au courant de cette année, soit une progression de plus de 110,24%. C’est un gain net de 4,19 millions de nouveaux abonnés par rapport à l’année précédente. Ce service touche désormais 49,39% des abonnés des réseaux MTN Cameroon et Orange Cameroun, apprend l’ART. Le taux de pénétration du service mobile money offert sur les réseaux des opérateurs de télécommunications est estimé à 34,46% de la population nationale, renchérit le régulateur. Le nombre de transactions en volume progresse de 288,96% pour s’établir à 106 millions de SMS. En moyenne, note le rapport, un abonné aura donc été à l’origine de 13,25 transactions au cours de l’année 2017.

Cette tendance haussière confirme l’évolution dans ce sous-segment de l’activité des opérateurs depuis quelques années au niveau régional. Selon le rapport GSMA, consacré au secteur de la monnaie électronique, la  valeur totale des transactions effectuées via la monnaie électronique a augmenté de 14,4% en Afrique subsaharienne, passant de87 000  milliards FCFA en 2016 à 99 500 milliards FCFA en 2017. Cette croissance du mobile money est tirée par des pays tels que le Cameroun dans la sous-région Afrique centrale et le Ghana et la Côte d’Ivoire en Afrique de l’Ouest. Avec une croissance de 72,6%, l’Afrique centrale mobilise 600 milliards FCFA via la monnaie mobile.

Selon le rapport GSMA, l’année 2017 a été marquée par le début d’un changement « considérable » pour le mobile money qui peut désormais servir d’outils pour épargner et gagner les intérêts. 22% des opérateurs de mobile Money interrogés par les auteurs du rapport offrent en effet des produits d’épargne, de pension et d’investissement, et 39%prévoient d’en développer dans les années à venir. Un autre enjeu important est celui des transferts au profit des migrants. Selon ledit rapport, il coûte ainsi 50% moins cher d’effectuer des transferts internationaux par le mobile money qu’à travers des virements de fonds mondiaux.

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!