Chargement des breaking news...
Banques et Finances

Monnaie : la Beac va émettre de nouvelles pièces cette année, avec en star une de 200 Fcfa

L’arrivée de nouvelles pièces sur le marché, prévue entre les mois de juin et de septembre, viendra juguler les préoccupations de menue monnaie qui se posent avec acuité dans la zone Cemac. Une nouvelle gamme qui se caractérisera par une nouvelle dénomination et leur taille.

Publiée lundi 22 avril 2024 à 18:18:34Modifiée lundi 22 avril 2024 à 18:18:38Temps de lecture 3 minPar EcoMatin

Des pièces de monnaie
Des pièces de monnaie

Selon les informations d’EcoMatin, la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac) a engagé le processus de fabrication d’une nouvelle gamme de pièces de monnaie. L’arrivée des premières versions avait été annoncée depuis des années, mais elle a été différée pour non-respect de certaines spécifications techniques. Aussi ont-elles été rejetées et le processus de fabrication a été repris en mettant l’accent sur des innovations telles que la taille, les alliages à utiliser et les nouvelles dénominations.

Innovations

Les nouvelles pièces de monnaie qui entreront dans le marché de la CEMAC entre les mois de juin et de septembre de cette année, ont pour objectif de lutter contre les problèmes de menue monnaie qui se posent avec acuité dans les six pays de l’espace communautaire (Cameroun, Congo, Gabon, Guinée équatoriale, RCA et Tchad). Ainsi, s’agissant de leur taille, elles seront plus volumineuses à la différence de la gamme actuellement en circulation. Certaines pièces de cette dernière, notamment 10, 5, 2 et 1 Fcfa, sont boudées dans les commerces et les taxis, créant ainsi des conflits entre usagers et commerçants. La Banque centrale, cette fois, a opté pour l’augmentation de la taille de toutes les pièces y compris celles de 25, 50, 100 et 500 Fcfa. Les anciennes pièces de monnaie garderont toutefois leur cours légal et resteront en circulation ; la Beac, d’après nos informations, ne démonétisant pas les pièces de monnaie comme c’est le cas pour les billets.

Lire aussi : Cemac : une nouvelle gamme de pièces de monnaie annoncée

Le changement de pièces va également entraîner l’arrivée sur le marché d’une nouvelle dénomination : la pièce de 200 Fcfa. Sa taille se rapprochera de celle de la pièce de 50F des années 1960 et qui est encore en circulation. Autre innovation, le changement d’alliages. Ceux-ci ne seront plus séparables et leur composition sera désormais en matières moins nobles. Si les nouveaux alliages et les matières qui les composent vont présenter l’avantage d’attirer moins de trafiquants de pièces de monnaie, phénomène dont souffrent les pays de la Cemac depuis des années et qui crée la pénurie de menue monnaie sur le marché, la Beac, selon nos sources, ne s’est pas spécialement préoccupé de ce phénomène lors de la mise en fabrication de cette nouvelle gamme. Toutefois, apprend-on, la Banque centrale s’est toujours constituée partie civile dans les procès mettant en cause des trafiquants de pièces de monnaie, souvent originaires des pays d’Asie.

Pour arroser abondamment le marché au point de l’inonder, la Beac va effectuer une commande massive de pièces de monnaie. Pour atteindre cet objectif, elle compte mettre en place une stratégie qui va obliger les banques commerciales à prendre davantage de pièces de monnaie. Car, selon nos sources, la pénurie de pièces observée sur le marché est à la fois le fait pour les établissements de crédit et les grandes surfaces de refuser de prendre les pièces de monnaie. De fait, elles sont plus lourdes, plus difficiles à transporter en raison de leur poids. Ce qui donne un surcroît de travail aux caissières qui doivent mettre plus de temps pour les compter et les classer, à la différence des grosses coupures, plus faciles à manipuler, à classer et à transporter.

Lire aussi : Cemac : la Beac va mettre en circulation une nouvelle gamme de pièces et de billets d’ici la fin de l’année

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour €99.9 par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner