Business

MTN Cameroon revendique déjà 10 millions d’abonnés

Alors qu’en janvier 2019, cette compagnie de téléphonie mobile revendiquait encore 8 millions d’abonnés, elle affirme désormais disposer d’un portefeuille de 10 millions de clients, soit une augmentation de 2 millions d’abonnés en un an

Sous réserve de la confirmation du régulateur de ce secteur, l’Agence de Régulation du secteur des Télécommunications (ART), la compagnie de téléphonie mobile MTN Cameroon disposerait déjà d’un parc de 10 millions d’abonnés. C’est en effet ce qui ressort d’une campagne publicitaire en cours depuis quelques jours à travers certains médias locaux, intitulée « Merci à nos 10 millions d’abonnés ». Avec ce nouveau décompte de janvier 2020, le nombre d’abonnés de MTN Cameroon aurait donc évolué d’environ 2 millions en un an. Le 31 janvier 2019, Hendrick Kasteel, était face à la presse quatre mois après avoir pris ses fonctions de directeur général de la filiale du groupe sudafricain de télécommunications MTN, pour dévoiler quelques projets phares sur lesquels son entreprise devait travailler au cours de la nouvelle année. Le DG annonçait en 2019 l’arrivée de son huitmillionième abonné.

Ce qui, à ce moment-là, représentait tout de même un million de plus comparé au troisième trimestre 2018, où il comptait moins de 7 millions d’abonnés. « En moins de quatre mois, nous avons pu recruter plus d’un million de nouveaux abonnés, grâce au travail acharné de nos employés et à leur formidable volonté de voir leur entreprise reprendre l’élan pour consolider son leadership », se félicitait le DG de MTN Cameroon. Les données du régulateur La compagnie de téléphonie mobile MTN Cameroon disposerait déjà d’un parc de 10 millions d’abonnés. C’est en effet ce qui ressort d’une campagne publicitaire en cours depuis quelques jours à travers certains médias locaux, intitulée « Merci à nos 10 millions d’abonnés ».

Velléités séparatistes

Il faut également préciser que le nombre de 8 millions d’abonnés réclamés par MTN Cameroon n’était pas très loin de celui annoncé par l’ART au 4e trimestre 2018. Le régulateur estimait, à cette période-là, le nombre d’abonnés réellement actifs de cette compagnie de téléphonie mobile à 7,6 millions, pendant que ses parts de marché étaient estimées à 42,62%. Selon les statistiques de l’ART, MTN Cameroon était suivi par Orange Cameroun qui disposait alors de 7,47 millions d’abonnements, mais ceux réellement actifs étaient estimés à 6,9 millions, pendant que ses parts de marché étaient évaluées à 38,45%. Quant à Viettel Cameroun (Nexttel), l’opérateur venait en 3e position, avec 3,2 millions d’abonnements pour 2,8 millions d’abonnés actifs, avec des parts de marché de 15,56%.

Camtel, l’opérateur historique public des télécoms au Cameroun, fermait ce classement avec 908 611 abonnements pour 607987 abonnés réellement actifs (qui sont tous abonnés au fixe). Ses parts de marché étaient évaluées à 3,37%. Dans l’ensemble du marché, l’ART évaluait en fin 2018, le nombre d’abonnements actifs au Cameroun à 19,33 millions (908 611 pour le fixe, 18,42 millions pour le mobile) contre 18,02 millions d’abonnés réellement actifs (607987 pour le fixe et 17,42 millions pour le mobile). Si cette évolution du nombre d’abonnés de MTN Cameroon est confirmée par le régulateur, elle est d’autant plus intéressante et même paradoxale, dans la mesure où elle intervient dans un contexte tout à fait difficile. C’est notamment le cas du situation socio-politique difficile dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, où l’opérateur, à cause des velléités séparatistes, est affecté dans ses activités ainsi que ses équipements. Ce qui a fait chuter les parts de marché de MTN Cameroon alors que l’entreprise contrôlait 60% des parts de marché dans ces deux régions du Cameroun.

Mots clés
Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!