Non classé

Mutation: petits pas pour Eneo, grands pas pour l’électricité au Cameroun

Le processus de transformation de l’opérateur historique du secteur entamé depuis 2014 a enregistré de résultats encourageants : 3 millions de personnes et entreprises en plus ont accès à l’électricité, 150 MW de capacités additionnelles, 250 000 poteaux remplacés …

Opérateur historique du secteur électrique au Cameroun et catalyseur de la croissance économique, Eneo a l’ambition de fournir à ses clients une énergie et une qualité de service fiables tout en étant un modèle de gouvernance en Afrique. Pour accomplir cette mission, quatre valeurs guident au quotidien les activités de l’opérateur, à savoir l’intégrité, la cohésion, le respect et l’engagement.

Depuis 2014, le processus de transformation d’Eneo Cameroon repose sur trois piliers. A savoir une démarche éthique consolidée (amélioration de la gouvernance), la transformation technologique, la transformation culturelle avec l’approche de gestion Think big, Start small (agir par petits pas, agir progressivement en commençant par une phrase pilote), plus de diversité, le rajeunissement des effectifs, plus de formations, etc. Des efforts qui ont permis d’atteindre des résultats encourageants. Depuis 2014 en effet, 3 millions de personnes et entreprises en plus ont accédé à l’électricité ; 1 000 Camerounais nouvellement recrutés ; 1 000 nouveaux transformateurs installés ; 150 MW de capacités additionnelles ; 250 000 poteaux remplacés ou réparés ; 800 000 personnes sensibilisées par an sur les dangers du courant.

La satisfaction clientèle s’est améliorée avec l’allègement des procédures et des délais de branchement, la facilitation du paiement des factures, la création de nouveaux espaces clients, le renforcement des bases techniques et équipes de dépannage. Eneo entend accélérer la mise en œuvre de son plan de transformation afin d’apporter une réponse plus grande aux défis du service électrique. Ce plan vise notamment l’amélioration de la qualité de service ; l’amélioration de la sécurité ; l’amélioration de la satisfaction clientèle ; l’équilibre de l’offre et de la demande en énergie ; la facilitation de l’accès des nouveaux opérateurs à la production ; l’augmentation du taux d’accès à l’électricité ; l’entretien des barrages hydroélectriques de Songloulou, Edea et Lagdo.

Déjà en 2019, le Conseil d’Administration a approuvé un budget d’investissement de 47,3 milliards de FCFA pour l’année 2019 (en croissance de plus de 30% par rapport à 2018). 26,2 milliards de FCFA a été alloué au renouvellement, au renforcement, à la sécurisation et aux extensions de réseaux de distribution d’énergie électrique. Dans ce cadre, un projet de réhabilitation et renforcement de 170 kilomètres de lignes Moyenne Tension vient d’être lancée à Yaoundé et Douala.

Eneo compte aujourd’hui 1 280 000 clients à travers les 10 régions du pays et chaque année, elle branche en moyenne 100 000 nouvelles familles et entreprises au réseau électrique. Notre entreprise est portée par 3 750 salariés, détenteurs depuis 2017 de 5% du capital aux côtés de l’actionnaire majoritaire, le groupe britannique Actis (51%) et de l’Etat du Cameroun (44%).

Dans l’optique de la modernisation des équipements, Eneo a opté pour l’installation des compteurs communicants, une des solutions technologiques utilisées dans le processus de transformation du service public d’électricité. Au cours de la première phase pilote de l’implémentation du prépayé dans la zone de Douala Sud (New-Bell), 1000 compteurs ont été installés. Ce qui a permis de déterminer les premières conditions du succès de ce nouveau mode de consommation et de comptage. Un a été accord signé entre Eneo et la SIC, visant à accélérer l’implémentation du prépayé d’Eneo, et ainsi offrir toutes les clés de l’extension de ce mode à grande échelle, a déclaré Joël Nana Kontchou, directeur général d’Eneo.

Selon les experts d’Eneo, les compteurs communicants en mode prépayé offrent au client un fort pouvoir de contrôle de ses consommations électriques, de maîtrise de son budget et surtout facilite la vie aux clients en éliminant plusieurs étapes contraignantes de sa relation avec Eneo. Selon ces derniers, au moins 16 raisons suffisent pour migrer vers le mode prepaid et gagner en tranquillité et contrôle. Entre autres pas de passages des releveurs Eneo chez vous ; pas de coupures pour impayés ; pas de frais de remise ; pas d’avances sur consommation ; abonnement simplifié ; recharge à volonté, soutiennent-ils.

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Mots clés
Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!