Visages de la semaine

Nagoum YAMASSOUM: le président prend ses fonctions à la ‘’nouvelle’’ COSUMAF

Nommé le 31 Octobre 2017 par la Conférence des Chefs d’Etat de la CEMAC pour un mandat de cinq ans, M. Nagoum YAMASSOUM s’illustre désormais en tant que président de la ‘’nouvelle’’ Commission de Surveillance du Marché Financier de l’Afrique Centrale (COSUMAF). En effet, l’on apprend que la Commission des marchés financiers, (CMF) et l’ancienne Cosumaf de Libreville viennent de fusionner conformément à la décision prise le 31 octobre 2017 par les chefs d’Etat de la Cemac concernant l’unification des marchés financiers d’Afrique centrale. Et Nagoum YAMASSOUM, 65 ans, est celui qui va présider la ‘’nouvelle’’ commission dont le siège est à Libreville, au Gabon, pour un mandat de cinq (05) ans.

Titulaire d’un Doctorat en Sciences Politiques, il est aussi diplômé en Diplomatie et Administration des Organisations Internationales, en Sciences Juridiques, Economiques et de Gestion. C’est un habitué de hautes responsabilités. Il a commencé sa vie professionnelle comme Sous-Préfet avant d’intégrer la haute administration au Ministère du Plan et de la Coopération du Tchad.

Secrétaire général du Mouvement patriotique du Salut (MPS), il sera le directeur de campagne d’Idriss Deby Itno à l’élection présidentielle en 1996. Le Chef de l’Etat lui confiera plusieurs postes ministériels y compris celui de Premier Ministre de la République du Tchad du 14 décembre 1999 jusqu’à sa démission le 12 juin 2002.  Il sera par la suite ministre des Affaires étrangères et de l’intégration africaine du gouvernement de Moussa Faki (Alors Premier ministre), du 24 juin 2003 au 08 aout 2005 avant d’être nommé président du Conseil constitutionnel. Il assurera cette fonction plusieurs fois, ainsi que la présidence du Conseil d’administration de plusieurs sociétés dont la dernière est la Société des Hydrocarbures du Tchad (SHT). Il est aussi Chargé de Cours à la Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et de Gestion de l’Université de N’Djamena et auteur de plusieurs publications et travaux scientifiques.

Fort de ce riche parcours professionnel, il bénéficie de la reconnaissance des hautes autorités de son pays, notamment du Président Idriss Deby Itno, qui propose sa candidature auprès des chefs d’États de la Cemac. Ils l’acceptent le 31 Octobre 2017. Ainsi devient-il le troisième président de la Commission de Surveillance du Marché Financier de l’Afrique Centrale (COSUMAF).

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Mots clés
Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!