Chargement des breaking news...
Business et Entreprises

Novia Industries (Hayssam El Jammal) porte son capital à 10 milliards de FCFA

Cette augmentation du capital, selon une annonce légale, fait suite à une compensation de créances.

Publiée jeudi 14 septembre 2023 à 14:46:20Modifiée jeudi 14 septembre 2023 à 14:46:24Temps de lecture 3 minPar EcoMatin

Hayssam El Jammal, PDG de Novia Industries

La société Novia Industries filiale du groupe Prometal, qui commercialise l’huile de palme raffinée de la marque « Oleo », ainsi que les savons « Uno » et « Jazz », et détenue par l’homme d’afffaires Hayssam El Jammal, a procédé à l’augmentation de 7,5 milliards de FCFA à 10 milliards de FCFA de son capital social. Cette augmentation qui s’est déroulée, il y a un an, vient d’être rendue publique par l’entreprise. Elle fait suite à une compensation de créances. Selon une source interne, cette opération rentre dans le cadre de sa stratégie d’investissement dont les concours ont été dévoilés.

Lire aussi : Importations d’huile de palme: le Cameroun s’achemine vers un nouveau record en 2023, après des achats de 150 000 T à fin juin

Novia Industries a lancé il y a environ 5 mois ses activités dans la zone industrielle de Bonabéri à Douala. Elle a démarré ses activités dans un environnement où en plus de ses concurrents directs (Major…), le pays devrait accueillir de nouveaux acteurs dans la filière oléagineux.   

L’avenue de nouveaux opérateurs résulte de la forte dépendance du Cameroun aux importations d’huile de palme qui tient de l’insuffisance de la production locale. Oscillant entre 350 000 et 400 000 tonnes chaque année, cette production nationale peine à satisfaire à la fois la demande des ménages consommant de l’huile brute, et celle des industries de plus en plus nombreuses, qui transforment cette huile brute en huile raffinée et en savons de ménage et de toilette.

Lire aussi : Le Cameroun veut se doter de 03 nouvelles usines d’extraction d’huile de palme

Entre la demande des raffineurs, qui continue d’augmenter leurs capacités au fil des ans, grâce à des investissements colossaux, et les producteurs d’huile de palme brute, dont les volumes mis sur le marché progressent plus lentement, il en découle un déficit structurel qui atteint désormais 160 000 tonnes depuis 2022. Le Cameroun s’achemine ainsi vers un nouveau record en 2023, après des achats de 150 000 t à fin juin. 

Au demeurant, Novia est dotée d’une capacité production journalière de 500 tonnes d’huile raffinée, contre 160 tonnes de savons.

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour €99.9 par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner