Mines et énergies
A la Une

Oriole Resources lève 500 millions FCFA pour se renforcer dans l’exploration de l’or au Cameroun

La junior minière britannique s’appuiera sur les recherches qui seront menées pour fournir dans les mois à venir, de nouvelles estimations du potentiel aurifère de Bibemi.

La juniore minière Oriole Resources cotée à la bourse londonienne d’AIM a annoncé le 28 octobre dernier avoir levé 600 000 livres sterling, environ 500  millions de FCFA. Ces fonds collectés devront lui permettre d’accélérer ses activités d’exploration du gisement aurifère de Bibemi situé dans le département de la Bénoué région du Nord. La société minière indique par ailleurs qu’elle s’appuiera sur les recherches qui seront menées pour fournir dans les mois à venir de nouvelles estimations du potentiel aurifère de Bibemi.

Lire aussi : Exploitation artisanale de l’or: 192 morts entre 2014 et juin 2022

« Comme cela a été largement rapporté, les conditions économiques mondiales sont extrêmement mauvaises, et le fait d’être en mesure de réussir une levée de fonds dans ces conditions de marché souligne les progrès démontrables que nous faisons dans le renforcement de la confiance du marché dans nos actifs, grâce à nos programmes de travail en cours. La levée de fonds, qui a été réalisée sans l’excédent de bons de souscription, fournit les fonds dont nous avons besoin pour réaliser des progrès significatifs dans nos projets d’exploration au cours des prochains mois et nous sommes impatients de tenir le marché informé de ces progrès», renseigne le Directeur financier d’Oriole, Bob Smeeton.

Lire aussi : Cameroun: l’État et les communes toujours dans l’attente de leurs quotes-parts sur la production de l’or

Selon les dernières estimations de l’entreprise faites au mois d’octobre, les ressources minérales de ce gisement se situeraient entre 290 000 et 440 000 onces d’or. « Les progrès réalisés à ce jour ont été rapides et nous entrons maintenant dans une nouvelle saison de terrain qui nous permettra de faire progresser Bibemi », renchérit le Directeur financier. A date, sur ce projet aurifère, quatre principaux prospects ont été identifiés. Il s’agit de Bakassi zone I ; Bakassi zone II et Lawa West et Lawa East.

Au demeurant, c’est en 2020, que le gouvernement avait décidé de renouveler pour une durée de deux ans, les permis d’exploration que détient Oriole Resources  sur le projet aurifère de Bibemi (177 km2). D’après un communiqué publié par London Stock Exchange en 2020, il s’agissait à l’époque, de la 3e prorogation de permis pour le projet de Bibemi. Malgré ce énième prolongement, le britannique reste suspendu aux lèvres de l’Etat pour l’octroi de son permis d’exploitation.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page