Business

Paiements électroniques : Arthur Zang veut concurrencer les opérateurs du mobile money avec sa ZCard

L’inventeur du cardiopad vient de lancer une nouvelle carte magnétique en partenariat avec la Campost.

Après Cardiopad qu’il a lancé à travers Himore Medicals, Arhur Zang revient avec une nouvelle innovation. Il s’agit de la ZCard, une carte à puce qui permet d’effectuer les transactions monétaires sécurisées et retraçables grâce à un terminal de paiement électronique et une plateforme dédiée pour l’enregistrement de toutes les transactions dans une base de données. Pour que ce produit soit accessible aux Camerounais sur toute l’étendue du territoire national, l’entreprise a choisi comme partenaire la Cameroon postal services (Campost). La signature d’un accord de partenariat entre ZNG Smart Cards Factory dirigée par Arthur Zang et la Campost a eu lieu lundi 17septembre dernier en présence de Minette Libom Li Likeng, ministre des Postes et télécommunications. « La Campost étant ici l’institution publique habilitée à abriter les comptes virtuels des nombreux clients détenteurs des cartes électroniques qui seront produites par l’entreprise ZNG », a expliqué Minette Libom Li Likeng. Selon Pierre Kaldadak, directeur général de Campost, toutes les conditions de transport, de commercialisation, de rémunération ont été mises en place pour le développement du produit. Pour Arthur Zang, CEO de ZNG Smart Cards, Campost titulaire de toutes les licences bancaires en matière de monnaie électronique et bénéficiant d’un vaste réseau de distribution avec plus de 200 agences, est apparue comme le partenaire idéal dans l’hébergement des comptes et la distribution de la ZCard au Cameroun.

La ZCard arrive sur un marché de paiement électronique dominé par les opérateurs de téléphonie mobile à travers le mobile money. Mais Arthur Zang estime que le mobile money a encore des freins, notamment il faut connaître les numéros de téléphone, les codes et les coûts de transactions restent élevés. Des limites que la ZCard dont le coût s’élève à 2500 FCFA compte corriger. « Fabriquées entièrement au Cameroun, ces cartes auront un impact économique direct et permettront de réduire les problèmes d’insécurité, les pertes d’argent et les problèmes récurrents de petite monnaie lors des remboursements », explique Arthur Zang. La Zcard qui devra coûter entre 2 500 et 4 000 FCFA permettra de bénéficier des services de paiement électronique grâce à des terminaux mobiles, de faire des achats dans des domaines marchands et des services tels que le transport en commun.

La ZCard sera fabriquée par la société camerounaise ZNG Smart Cards Factory qu’il a fondée en 2014. L’entreprise industrielle basée à Yaoundé a pour principale activité la production des cartes à puces et des équipements électroniques utilisés dans la sécurité, le contrôle d’accès d’identification le transport et le paiement électronique. La première unité de production active de l’entreprise est implantée au quartier Nsam à Yaoundé avec une capacité de production de 5 000 cartes par jour. Le projet qui a  démarré en 2015 a bénéficié d’une convention signée en mai 2017 avec l’Etat du Cameroun à travers l’API et le ministère des Mines et du développement technologique. Il est question de produire et distribuer à grande échelle des cartes à puces ultra-économiques et rechargeables ; et de produire des terminaux de paiement électronique permettant de recevoir les paiements des clients détenteurs de cartes à puce.

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!