Business

Pamol et la CDC enregistrent un chiffre d’affaires en baisse entre 2016-2018

Cette baisse, qui est respectivement de 83,9% et 60,9%, s’explique par la crise anglophone qui sévit dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest Cameroun.

Selon un rapport de la Commission Technique de Réhabilitation (CTR) des
entreprises du secteur public et parapublic, le producteur d’huile de palme
Pamol plantations PLC a perdu 83,9% de son chiffre d’affaires entre 2016-
2018. Tandis que la Cameroon Development Corporation (CDC), à cette même
période, a vu son chiffre d’affaires chuter de 60,9%. La baisse enregistrée par
ces deux entreprises agro-industrielles est due à la crise anglophone dans les
régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, où se trouve certaines de leurs
plantations.
Les pertes enregistrées se concentrent sur la filière banane de la CDC,
complètement à l’arrêt depuis 2018. Seules les filières huile de palme et
caoutchouc de cette entreprise continuent de fonctionner timidement, grâce à
des plantations situées à la périphérie de la région du Sud-Ouest, notamment
dans certaines localités de la région du Littoral.
À en croire la CTR, la situation désastreuse au sein de ces deux entreprises
publiques a eu une incidence notable sur le chiffre d’affaires global réalisé par
les entreprises publiques camerounaises en 2018. Il a culminé à 1 223 milliards
de FCFA, en hausse de seulement 0,5% en glissement annuel.
Rappelons que le Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam) avait
procédé à une évaluation des conséquences économiques de la crise sur les

activités des entreprises se trouvant dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-
Ouest.
Cette dernière actualisée au mois d’octobre 2019, montre que la CDC a un
manque à gagner en chiffres d’affaires et donc de recettes d’exportation pour
le pays qui se chiffre à environ 30 milliards de FCFA. Concernant les entreprises
exerçant dans les deux régions concernées, le manque à gagner est de
l’ordre de 785 milliards de FCFA. Pour l’Etat camerounais, les préjudices en
termes de taxes sont d’environ 18,4 milliards de FCFA.

Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!