Business

Pasta Gold: Panzani Cameroun rassure

D’abord prévu pour le samedi 17 novembre dernier, le lancement de ce nouveau produit a été retardé par un incendie survenu dans l’un des entrepôts du groupe Panzani.

Le rendez-vous sera donc tenu. Nonobstant un léger retard, le nouveau produit du groupe Panzani, la Pasta Gold sera bientôt sur le marché. Les assurances sont du président directeur général de Cadyst Consumer Group, Célestin Tawamba. Selon un communiqué rendu récemment par ce dernier, le lancement du nouveau produit de Panzani Cameroun, la Pasta Gold prévu le 17 novembre dernier, a été retardé par un incendie survenu, quelques heures avant, dans l’un des entrepôts du groupe. Mais il rassure qu’en tout état de cause, toutes les autres unités de production et les autres entrepôts restent parfaitement fonctionnels. Les clients et les consommateurs de Panzani Cameroun, pourront donc retrouver la Pasta Gold, sans autre difficulté. Vantant ce nouveau produit, Célestin Tawamba précise que c’est depuis 2002 que ses équipes ont gardé dans leur coffre-fort une expertise et un savoir-faire en matière d’usinage de blé.

Et, il y a donc quelques jours, la décision d’ouvrir ce coffre-fort a été prise pour offrir aux consommateurs de Panzani, une qualité « hors-pair ». « En 16 années, avec passion et expertise, nous avons sélectionné du premium 100% blé dur, de qualité « hors-pair ». En 16 années pour lui donner une forme, une finesse, un goût hors du commun et pour satisfaire vos appétits d’or », précise le PDG de Cadyst Consumer Group. En rappel, en plus de son activité de production des pâtes alimentaires, Panzani Cameroun est le distributeur exclusif des produits d’alimentation infantile Blédina. La marque Blédina appartient au groupe alimentaire mondial Danone et propose des laits et aliments diversifiés infantiles. La gamme de produits Blédina couvre tous les moments de consommation selon l’âge de l’enfant. Dans ce secteur, le groupe CADYST-Invest via sa filiale Panzani Cameroun assure le leadership avec une hausse conséquente de ses volumes au cours des cinq dernières années.

Avec un chiffre d’affaires cumulé est de 35 milliards de F CFA en 2012, la Pasta SA poursuivait la consolidation de ses activités dans le domaine céréalier. La société venait en effet d’investir près de 2,5 milliards de F CFA pour l’acquisition d’une semoulerie, qui devait entrer en production au cours du premier semestre 2012. La mise en service de cette unité  devait voir la création de 100 emplois supplémentaires. Une autre était en  cours d’installation à ce moment-là sur le site des usines de La Pasta SA, à Bonabéri, elle devait être  la seule du pays à transformer le blé dur en semoule, qui était fabriquée à l’étranger et importée au Cameroun par les fabricants de pâtes.

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Mots clés
Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!