Business

Partenariat: Eneo va sécuriser les installations électriques dans les camps SIC

L’accord signé entre les deux structures vise à résoudre les problèmes d’incendies liés aux manipulations des installations, des factures impayées laissées par certains anciens locataires indélicats, de la relève erronée des index de consommation.

C’est l’immeuble G Impair du camp SIC de Makepe qui a servi de cadre, jeudi 07 février 2019, au lancement de la campagne d’installation de compteurs prépayés dans les logements SIC de Douala. Eneo Cameroon S.A. et la Société Immobilière du Cameroun (SIC) viennent en effet de signer un accord de partenariat en vue de moderniser et sécuriser les installations électriques dans les logements SIC. Les principaux axes de cet accord sont : la migration en mode prépayé du système de comptage des consommations électriques des clients des immeubles SIC ; l’installation des compteurs à prépaiement lors de la réalisation des branchements alimentant les appartements des nouveaux logements ; la réhabilitation des installations électriques des immeubles en les mettant aux nouvelles normes, plus sûres ; l’alignement des nouveaux projets de logements SIC aux nouvelles normes d’installations électriques.

Le budget d’investissement d’Eneo pour l’année 2019 s’élève à 47,3 milliards de FCFA, en croissance de 30% par rapport à 2018

Selon le communiqué, l’accord de partenariat mis en place à la demande de la SIC apporte une réponse pratique à un ensemble de problèmes que connaissaient les habitants de ces logements. Entre autres, les incendies liés aux manipulations des installations électriques, le casse-tête des factures impayées laissées par certains anciens locataires indélicats, la relève erronée des index de consommation, les files d’attente dans les agences aux périodes d’affluence, les contestations diverses de factures d’électricité, ….. En mettant en œuvre cet accord, apprend-on, Eneo Cameroon et la SIC traduisent dans les faits leur volonté commune de prévenir les incendies et de protéger le public contre les dangers du courant électrique, de sécuriser les installations électriques de ces immeubles et d’améliorer la satisfaction de leur client commun qu’est le locataire de la SIC.

Le budget d’investissement d’Eneo pour l’année 2019 s’élève à 47,3 milliards de FCFA, en croissance de 30% par rapport à 2018. Plus de la moitié de ce montant, soit 26,2 milliards FCFA, sont alloués au renouvellement, au renforcement, à la sécurisation et aux extensions de réseaux de distribution d’énergie électrique. Ce programme participe en effet du respect de certains engagements pris par Eneo lors de la signature du troisième avenant aux contrats de concession qui le lie avec l’Etat du Cameroun. Il s’agit principalement des engagements pris pour la modernisation de l’exploitation, la vulgarisation des compteurs communicants (Post ou Prepaid), l’amélioration de la sécurité et de la qualité de service.

Eneo avait notamment pris l’engagement de l’entretien des ouvrages concédés par l’Etat, notamment Songloulou, Edéa et Lagdo. « Nous diversifions les sources de production en introduisant le solaire dans le mix énergétique. Après l’expérience pilote à succès à Djoum dans le Sud, nous allons passer toutes nos centrales isolées en centrales hybrides », soutient le DG d’Eneo. Des orientations qui entrent en droite ligne avec le projet de transformation du service public d’électricité lancé par Eneo Cameroun depuis 4 ans et dont l’un des volets repose sur la modernisation des infrastructures et du service au client.

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Mots clés
Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!