A la UneConjoncture
A la Une

Partenariat militaire : les dessous du contrat entre le Cameroun et OMP Solutions

Deux décrets du Président de la République autorisent le ministre de l'économie, de la planification et de l'aménagement du territoire à signer une convention de financement de 30,5 milliards et 33,8 milliard de FCFA auprès d'une banque allemande pour le financement des troupes camerounaises en RCA. Conformément aux principes régissant ces opérations de maintien de la paix, le Cameroun devra se faire rembourser par l'ONU, si le fournisseur OMP Solutions, respecte ses engagements en termes de qualité de la logistique et de délai de livraison. Le Cameroun a réceptionné ce 11 mai 2021, un nouveau lot de matériels, portant à 70% le taux de livraison d’OMP Solutions.

Le 28 novembre 2014 marque la date de signature du premier contrat entre l’Etat du Cameroun et le Groupement Omp Solutions. Le gouvernement camerounais sollicitait de cette entreprise française, la fourniture d’équipements et de services pour la participation de ses unités à la Minusca, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en Centrafrique. En dehors du Ministère délégué à la Présidence de la République chargé de la défense(Mindef), principal bénéficiaire de ce contrat, les ministères des finances, de l’économie, de la planification et de l’aménagement du territoire y sont également parties prenantes pour des aspects liés au financement. Lors de la cérémonie de réception d’un nouveau lot d’équipements déroulée ce 11 mai 2021 à Douala, aucun montant relatif aux différentes transactions ou à la valeur des prestations fournies par l’entreprise OMP Solutions n’a été dévoilé.

Négociations

Toutefois, le Cameroun avait contracté en 2015 un emprunt auprès de la Commerzbank Aktiengesellschaft, pour le financement de ses opérations de maintien de la paix en République centrafricaine(RCA). Le Décret du Président de la République, du 2 février 2015, habilitait en effet, le Minepat, à signer avec la banque Allemande une convention financière d’un montant de 30,5 milliards de FCFA, destinés à couvrir les frais de déploiement du contingent camerounais incorporé au sein de la Minusca. D’après l’Accord passé entre le Cameroun et le partenaire français, une partie de ces fonds allait être utilisée pour payer les équipements fournis par le groupement français OMP Solutions. Le premier contrat paraphé en 2015, pour une période de 5 ans, prévoyait à charge du Groupement OMP Solutions, la livraison d’équipements individuel et collectif, armement non compris, apprend-on de bonnes sources. Après la fin du premier contrat, le partenariat entre le Cameroun et OMP Solutions a été renouvelé le 21 janvier 2020. Un second décret signé par le Président de la République, le 29 septembre 2020, habilitera une fois de plus le ministre de l’économie, du plan et de l’aménagement du territoire, à signer avec la Commerzbank Aktiengesellschaft, un accord de prêt portant sur un montant de 58,2 millions de dollars Us (environ 33,8 milliards FCFA). En légère augmentation de 1,6 million de dollars Us. Rendu à 2021, le Cameroun a reçu du fournisseur OMP Solutions 70 % du matériel objet du second contrat, souligne le Général en deuxième section Dominique Trinquand, ancien chef de mission militaire auprès des Nations Unies, Directeur des relations extérieures du Groupe Marck et OMP Solutions. Soit 78 conteneurs, 46 véhicules dont 9 blindés de type «Bastion» fabriqués à Limoges en France par la société française Arquus, spécialisée dans les véhicules militaires, dont le Vlra et 43 remorques reçus le 11 mai 2021 à la base aérienne 201 de Douala.

Lire aussi : Affaire Ngarbuh : les parlementaires demandent des comptes au Mindef

Au terme de ce contrat en cours, l’Etat du Cameroun aura réceptionné au profit de ses forces habillées positionnées en Centrafrique, 1030 au total (policiers, gendarmes et militaires), une commande globale constituée de 110 conteneurs de 33 blindés, 60 véhicules poids lourds, 43 véhicules légers, 72 remorques, 24 groupes électrogènes et autres équipements militaires à usage individuel, collectif, de soutien de vie autonome et de services associés. Au sein de la grande muette camerounaise, le matériel reçu, bien que portant l’estampille onusienne, ne constitue en aucun cas un don. D’après Dominique Trinquand, «tous ces efforts communs ainsi consentis ont permis au Cameroun d’optimiser depuis 2015, les remboursements accordés par l’Onu au titre de sa contribution à une opération de paix. Ce matériel permettra au Cameroun de bénéficier de remboursements optimums de l’Onu». En clair, les investissements dégagés par le Cameroun à travers les financements reçus de la Commerzbank Aktiengesellschaft, bénéficieront d’un service de remboursement par l’Onu. Sous réserve pour le Cameroun du respect des standards onusien et les délais de livraison fixés par l’organisation mondiale.

Lire aussi : Crise Anglophone: le Mindef s’explique sur l’affaire Wazizi

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?