Chargement des breaking news...
Business et Entreprises

Partenariat public-privé: les premières retombées de l'accord entre le PAD et Ejn Negri

D'un montant global de 47, 27 milliards de FCFA, la convention porte, entre autres, sur la construction de 250 mètres linéaires de quai, l’aménagement de 7,9 hectares de terres plein arrières, ainsi que le rallongement de 1200 mètres linéaires supplémentaires des voies de Rtg. Ce 29 mars 2023, le Ministre des transports Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe a officiellement inauguré le nouveau terminal polyvalent du parc à bois du Port de Douala-Bonaberi, chantier inclus dans le cahier de charges du partenaire privé.

Publiée lundi 3 avril 2023 à 16:36:05Modifiée lundi 3 avril 2023 à 18:56:57Temps de lecture 4 minPar Georges Semey

Inauguration du quai polyvalent du parc à bois du Port de Douala-Bonaberi par le Ministre des transports

Réceptionné provisoirement le 6 mars 2023, le terminal polyvalent du parc à bois du Port de Douala-Bonaberi (PAD), fruit du partenariat public-privé entre le PAD et l'entreprise Ejn Negri est officiellement opérationnel, après son inauguration par le Ministre des transports, Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe. "Il était urgent d’engager les travaux de réhabilitation de ce quai pour en faire un quai multifonction du terminal à bois. Depuis 2014, les réparations fréquentes de ce quai devenaient très onéreuses et plombaient les efforts de maintenance de cet ouvrage dont la vétusté l’entrainait dangereusement vers la ruine", informe Toko Dikongue, le Directeur de l’aménagement portuaire du PAD.

Lire aussi : Filière bois : Le Port de Douala se dote d’un nouveau quai de 8 milliards de F

Ainsi, au terme de 27 mois de travaux, ce terminal présente un nouveau visage d'envergure internationale, parfaitement sécurisé et multifonctionnel. D'une longueur de 217 mètres linéaires et de 24 mètres linéaires en largeur, le nouvel ouvrage peut désormais accueillir des navires de type Supply ou Ahts, longs de 80 mètres et d'une largeur de 12 mètres. Bâti sur une surface de 5500 m2, le nouveau terminal a coûté 10,7 milliards de FCFA. Vieux de plus de 50 ans, ce quai était doté d'une longueur d'environ 150 mètres linéaires.

Lire aussi : Parc à bois : le PAD et la SEPBC, filiale de Bolloré, signent un nouveau contrat de concession

Les travaux réalisés par l'entreprise Jean Negri & Fils ont consisté en la démolition du quai existant, la fourniture et la pose de palplanches, de tirants et de traverses, la protection cathodique de ce quai, la construction d'ouvrages en béton armé, la fourniture et la pose de dispositifs d'amarrage pour les barges, la fourniture et l'installation d'échelles de secours, le dallage de tout l’espace, le système de drainage de la plateforme située derrière le quai, la conservation du socle de la grue, l'installation de protections rocheuses aux extrémités du quai, et des travaux de dragage.

Les termes du partenariat public-privé signé le 9 décembre 2022 entre le  PAD et Ejn Negri, prévoit un délai d'exploitation de cette infrastructure pendant une période de 10 ans par le partenaire privé.  Délai au cours duquel la Régie du terminal à conteneurs (RTC), sera chargée des actes d’exploitation et de facturation. Par ailleurs, le 10 décembre 2022, le  PAD et Bolloré Africa Logistics se sont engagés dans un contrat de concession du Terminal bois du Port de Douala (Tbpd), nouvelle structure, qui reprend le patrimoine de la Sepbc, et aura la charge durant 15 ans de développer les activités du terminal bois du port de Douala-Bonabéri.

Lire aussi : Port de Douala : le Duc d’Albe pétrolier accueille son 7e navire

La convention prévoit également la construction sous fonds propres, par Ejn Negri, de 250 mètres linéaires de quai, l’aménagement de 7,9 hectares de terres plein arrières, ainsi que le rallongement de 1200 mètres linéaires supplémentaires des voies de RTC, et le déplacement du dock flottant de 10.000 tonnes. Pour une enveloppe globale de 47, 27 milliards de FCFA, sous fonds propre de l’entreprise Ejn Negri. "L'entreprise Negri, qui a fait ses preuves dans la construction du Duc d’Albes du parc à bois, du terminal pétrolier, des ouvrages en mer pour le compte de la Sonara et récemment, de gares lagunaires à Abidjan en Côte d’Ivoire, dans la perspective de la Can 2024, va respecter les délais de livraison", a indiqué, Raphaël Abouem,  Directeur Commercial Afrique de E.JN Negri Afrique.

Ejn Negri Cameroun est la filiale Ejn Negri France, créée en 1928. L’entreprise française a déjà réalisé plus de 170 projets en France et en Afrique. Elle est spécialisée dans l’aménagement des quais de commerce, les chantiers navals, les terminaux pétroliers, les ouvrages de protection, la logistique maritime, le dragage ou le levage maritime et la construction des ouvrages fluviaux.

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner