Visages de la semaine

Vie et mort de Patricia Berthelot

Son nom est devenu une référence dans les grandes écoles camerounaises de commerce. Patricia Berthelot a mené une carrière professionnelle riche, intense et pleine de rebondissements.

Sa dernière apparition en public remonte à mars 2019. Patricia Berthelot, directrice générale adjointe (DGA) de la Société anonyme des Brasseries du Cameroun (Sabc), prenait part à une réunion de crise entre Luc Magloire Mbarga Atangana, ministre du Commerce, et les opérateurs du secteur brassicole, suite à la décision d’augmenter les prix de la bière au Cameroun. Hélas, elle vient d’être arrachée à la vie à Paris, à l’âge de 51 ans.

L’annonce de son décès a été rendue publique vendredi 10 janvier par Emmanuel de Tailly, directeur général du groupe SABC.  « C’est empreint d’une immense tristesse et d’une profonde douleur que le groupe SABC annonce le décès de sa Directrice générale adjointe, madame Patricia Berthelot, épouse Mbenoun Hell, survenu le jeudi 9 janvier 2020 à Paris-France de suite de maladie », a-t-il déclaré dans le communiqué.

Depuis cette annonce, les hommages et les témoignages fusent de partout, notamment sur les espaces numériques de l’entreprise « L’une des femmes les plus influentes d’Afrique. Rest in peace, brave dame ! », lit-on sur la page Facebook de la Sabc. « Une dame plein d’entrain est partie. Une dame au parcours exceptionnel. La maladie a eu raison de cette dame de cœur. Que tous les anges du ciel se réunissent autour de Dieu pour t’accueillir dans son royaume. En 2012, Patricia Berthelot, me transmettait avec un sourire contagieux ses encouragements pour nos initiatives dans la communication. Nous nous souviendrons toujours de toi comme un modèle, une référence, tu es l’archétype du marketing en Afrique », témoigne un autre internaute.

Tel un artiste qui a atteint les cimes de son art, Patricia Berthelot était au top du marketing de l’industrie Brassicole. Jamais une femme n’a été aussi disputée par les deux plus grosses entreprises brassicoles du Cameroun. On se souvient que la Sabc et Diageo s’étaient livrées une bataille sans merci pour avoir dans leurs rangs la surdouée du marketing. En septembre 2005, elle est finalement nommée cheffe de département marketing aux Brasseries du Cameroun avant d’être propulsée en avril 2006 directrice marketing. Elle a sous sa responsabilité un portefeuille de produits comprenant 10 marques de bière, 9 marques de boissons gazeuses avec 21 parfums, ainsi qu’une marque d’eau minérale naturelle.

Pourtant, contre toute attente, Patricia Berthelot est débauchée par le concurrent Guinness. Le groupe Diageo va lui confier les postes de directrice marketing West and Central Africa, puis de directrice dénérale de l’unique Brasserie des Seychelles (Seychelles Breweries Ltd). Postes qu’elle occupe durant 6 ans. Puis, nouveau coup de théâtre : en février 2016, la Sabc la ramène dans ses effectifs. Elle est alors nommée directrice générale adjointe. Patricia Berthelot devient alors numéro deux la société brassicole. Poste qu’elle occupait au moment de son décès.

Née en 1969 à Bénouville (France), Patricia Berthelot obtient son Baccalauréat série B en 1989 en Hexagone. Sa licence de Management en poche, elle s’oriente vers une maîtrise en Economie et Gestion de l’entreprise à l’Université Paris II Panthéon Assas. Elle travaille tout d’abord en France et aux Bahamas avant de prendre la décision de rentrer apporter sa pierre à la bâtisse de son pays le Cameroun.

Son baptême de feu a lieu dans l’industrie pétrolière. De 1998 à 2005, elle va occuper plusieurs postes de responsabilité au sein des filiales du groupe Shell au Cameroun, en Côte d’Ivoire et à la holding à Londres. Après 7 ans passés au sein de la firme pétrolière, elle débarque dans l’industrie brassicole camerounaise.

Mots clés
Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!