Afrique CentraleGabon
A la Une

Patronat-Gabon : Henri Claude Oyima expose sa vision

Le nouveau patron des patrons du Gabon a convié ses collègues chefs d’entreprises à un échange concernant leur organisation et surtout pour leur exposer sa vision de la Confédération patronale du Gabon (CPG).

Élu président de la CPG  le 29 juillet 2022 par le Conseil d’administration convoqué à Libreville, Henri Claude Oyima est déjà à pied d’œuvre.  Il envisage entre autres, de ramener les  syndicats et organisations qui ont démissionné du patronat. «Le renouveau de la Confédération patronale gabonaise est à l’ordre du jour. La croissance économique constitue l’approche radicale et indispensable à la création des richesses et donc à la performance de nos entreprises. En conséquence, nul ne devrait se départir de cette vision », a-t-il fixé les esprits.

Pour lui, il faut restaurer les fondamentaux de l’entreprise et réparer tout ce qui est considéré actuellement comme des béances, et qui ne confèrent nullement à la CPG son image de noblesse d’antan, «de plus puissante organisation patronale gabonaise ».

Lire aussi : Henri-Claude Oyima reprend la présidence de la Confédération Patronale Gabonaise

Car, selon lui, le schisme intervenu au sein du patronat appelle des choix stratégiques et des sacrifices structurels à consentir. Pour cela, sa vision adossée à une feuille de route en plusieurs points porte sur la révision des statuts et du règlement intérieur ; la promotion des champions nationaux, tous secteurs confondus ; la mise en place d’un code éthique et déontologique ; le règlement de la dette intérieure ; les problématiques liées au code du travail ; l’adéquation formation-emploi ; l’insertion du secteur informel dans le formel ; l’iniquité fiscale et l’inclusion financière.

Le chantier du financement des entreprises fera également partie des axes de son mandat. Aussi le banquier entend-il agir pour la mobilisation efficace des financements innovants à l’économie ; la compétitivité des entreprises ; leur gouvernance ; la prévoyance sociale ; la protection judiciaire des entreprises et la conclusion des partenariats stratégiques.

Lire aussi : Interview : Henri-Claude Oyima, PDG du Groupe BGFIBank « Notre ambition, nous positionner dans le top 3 des Banques au Cameroun »

« Ce n’est jamais facile de créer et d’innover dans un domaine aussi important que celui de notre institution, et c’est aussi pour cela que je souhaite construire avec vous, une institution plus dynamique, plus performante, plus forte, plus inclusive, et résolument tournée vers l’excellence au service de l’ensemble des entreprises du Gabon », soutient-il.

Lire aussi : Lancement de la BVMAC : les assurances d’Henri Claude Oyima au Minfi

La CPG c’est en gros pour mémoire, près de 80% du Produit intérieur brut du Gabon et plus de 90% de la main d’œuvre du pays.

SPM

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page