Business et Entreprises
A la Une

Performance : Dangote Cement Cameroon vend 1 million de tonnes de ciment en neuf mois

Cette performance en hausse de 18% s’explique par une augmentation des investissements dans les projets de construction.

Pour le compte des neuf premiers mois de l’année 2020, le géant de l’industrie africaine du ciment Dangote Cement indique que sa filiale camerounaise avec son usine de broyage de clinker de 1,5 million de tonnes annuel a vendu au terme des neufs premiers mois de l’année, 1 million de tonnes de ciment, soit une augmentation de 18% par rapport à la même période en 2019. «Notre installation de broyage de clinker de 1,5Mta à Douala a vendu environ 1Mt de ciment au 9M2020, une augmentation de 18% par rapport au 9M2019. Nous estimons notre part de marché à 39% au cours de la période », peut-on lire dans les résultats non audités pour les neuf premiers mois de l’année se terminant le 30 septembre 2020. L’entreprise explique cette évolution par le fait que « Les principaux moteurs de la demande de ciment au cours de la période ont été une augmentation des investissements dans les projets de construction. Le marché est principalement tiré par les projets de construction individuels et lotissement publics».

Lire aussi :  Le Camerounais Bertrand Mbouck est le nouveau DG de Dnagote cement Cameroon

Pour le compte du premier semestre 2020, Dangote cement Cameroun affichait des résultats toujours tirés par la croissance. Soit 687 000 tonnes de ciment vendus sur cette période, avec une augmentation à 15% des performances contrairement à la même période en 2019. L’on apprend aussi de ces résultats que le Groupe dans son ensemble s’est plutôt bien comporté. Il enregistre un chiffres d’affaires en hausse de 761,4 milliards de nairas (+12%) ; un EBITDA du Groupe en hausse de 355,0 milliards de nairas en hausse de 17,1% avec une marge de 46,6% ; un EBITDA panafricain en hausse de 37,9% pour se chiffrer à 52,1 milliards de nairas et une marge de 22,4% ; un bénéfice avant impôts de 272 milliards de nairas en hausse de 37,6% ; un bénéfice par action en hausse de 34,6% soit 12,25 milliards de nairas et une dette nette de 262,4 milliards de nairas. A ce sujet, le Directeur général du Groupe Michel Pucheros fait savoir que : « Dangote Cement a connu son meilleur trimestre en termes d’EBITDA et son meilleur troisième trimestre en termes de volumes. Malgré un environnement difficile, les volumes du Groupe pour les neuf mois ont augmenté de 6,6% et l’EBITDA du Groupe de 17,1%, à une marge de 46,6%. Ce trimestre a vraiment montré la capacité de Dangote Cement à faire face à la forte reprise du marché du ciment au Nigeria et dans la Pan-Afrique après un T2 difficile».

Lire aussi : Dangote Cameroon augmente ses ventes de 15% au premier semestre

Rappelons que l’usine de broyage de clinker 1,5Mta de Douala-Bonaberi de Dangote voit le jour en 2015. Et depuis lors, un marché camerounais concurrentiel, la firme nigériane se partage les parts de marché avec les opérateurs Cimencam (Cimenterie du Cameroun), Cimaf et Medcem. Dans une répartition datant de 2018, en fonction de l’écoulement de leur production, ils seraient classés de la sorte : Dangote en haut de marche avec 45% de ventes pour 1,5 million de tonnes produit ; ensuite Cimencam 30% de ventes pour une production de 1,6 million de tonnes ; Cimaf pour sa part vend à hauteur de 22% pour une production annuelle de 500 000t et enfin le turc Medcem avec ses 600 000t produits pour 3% de ventes.

Lire aussi : Dangote cement affiche un chiffre d’affaires de 693,4 milliards de FCFA au premier semestre 2020

Abonnement sur la page Twitter

Le plus récent

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer