Chargement des breaking news...
Business et Entreprises

Performance : en 2023, le Français Bolloré affiche un résultat net de 566 millions d’euros (-79%)

Cet indicateur a connu une baisse de 2,158 milliards d’euros (-79,22%), passant de 2,724 milliards d’euros (1 786,8 milliards de Fcfa) en 2022 à 566 millions d’euros (371,2 milliards de Fcfa) en 2023.

Publiée vendredi 12 avril 2024 à 14:40:35Modifiée vendredi 12 avril 2024 à 14:40:43Temps de lecture 4 minPar Cindy MBALA BETINE

Un entrepros de Bolloré

Pour l’exercice clos 2023, le groupe français Bolloré affiche un résultat net de 566 millions d’euros (371,2 milliards de Fcfa) contre 2,724 milliards d’euros (1 786,8 milliards de Fcfa) en 2022, soit une baisse de 2,158 milliards d’euros (-79,22%). L’entreprise justifie cet écart par le fait que les résultats de 2022 « intégraient la plus-value de cession de Bolloré Africa Logistics (3 150 millions d’euros) et, chez Vivendi, le résultat de déconsolidation de Telecom Italia (-1 494 millions d’euros) et la plus-value sur l’apport de la participation dans Banijay Holdings Group à FL Entertainment (515 millions d’euros) », peut-on lire dans le communiqué final dressant la situation financière de l’entreprise au 31 décembre 2023.

Lire aussi : Performance : le groupe Bolloré annonce un résultat net en baisse de 712 millions € (-75,18%) au 1er semestre 2023

Autre indicateur présenté dans ce document est le chiffre d’affaires. En 2023, il s’est chiffré à 13,679 milliards d’euros (8 972,8 milliards de Fcfa), contre 13,635 milliards d’euros (8 943,9 milliards de Fcfa) en 2022, soit une baisse de 5%. D’après les comptes consolidés de l’entreprise, c’est son activité de ‘‘communication (Vivendi)’’ qui affiche le plus gros chiffre d’affaires, soit 10,506 milliards d’euros (6 891,4 milliards de Fcfa). Celui-ci a crû de 10% comparativement à 2022 où il se chiffrait à 9,59 millions d’euros (6 290,6 milliards de Fcfa). Une hausse attribuable à ses différents segments d’opérations « attribuable principalement à la croissance d’Havas (+4 %) et de Groupe Canal+ (+3 %) », peut-on lire dans le communiqué final présentant les résultats consolidés du dernier exercice.

Lire aussi : Transport et logistique : CMA CGM rachète Bolloré transports & logistics à 5 milliards €

Deux autres activités du groupe sont aussi prises en compte dans la composition finale du chiffre d’affaires de ce groupe. Il s’agit de ses activités dans les domaines énergétique et industriel. Ainsi, Bolloré Energy (qui gère ses actifs dans le secteur, Ndlr) a contribué à hauteur de 2,788 milliards d’euros (1 828,8 milliards de Fcfa) au chiffre d’affaires global. Cette performance est en baisse de 24% par rapport aux 3,599 milliards d’euros (2 360,7 milliards de Fcfa) de 2022. Ceci à cause de « la baisse des prix et des volumes des produits pétroliers, après la forte hausse en 2022 (+45 %) dans un contexte international fortement perturbé par la guerre en Ukraine », mentionne le communiqué. Son activité industrielle, quant-à-elle, a généré 314 millions d’euros (205,9 milliards de Fcfa) aussi en baisse de 14% comparativement aux 369 millions d’euros (242 milliards de Fcfa) de 2022. Et pour cause « une activité toujours ralentie chez Blue dans les segments bus et batteries, des volumes en retrait dans l’activité films malgré une activité Systèmes en progression ». Le document que nous avons consulté mentionne aussi d'autres activités du groupe. Bien que marginales, celles-ci ont contribué à hauteur de 71 millions d’euros (46,7 milliards de Fcfa) au chiffre d’affaires global de l’entreprise.

Lire aussi : Transport et logistique : Bollore enregistre une baisse de 10% de son chiffre d’affaires au 1er trimestre 2023

Sur son indicateur d’endettement, le groupe fait savoir qu’au 31 décembre 2023, il se chiffre à 1,465 milliard d’euros (960,9 milliards de Fcfa) contre 1,207 milliard d’euros (791,7 milliards de Fcfa) en  2022. Attribuable à « l’augmentation de l’endettement de Vivendi et à l’OPAS de Bolloré sur ses propres actions ».

Lire aussi : Logistique : l’armateur CMA CGM veut racheter Bolloré transports & logistiques à hauteur de 5 milliards €

Pour les actionnaires, il est prévu qu’ils perçoivent de cet exercice financier 0,07 euro par action (dont 0,02 euro d’acompte déjà versé en septembre 2023), en progression de 17 %.

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour €99.9 par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner