A la UneConjoncture

Plan triennal Jeunes: seulement 4 milliards débloqués sur les 102 promis

L’information a été révélée le 14 juin 2019 en session parlementaire lors des questions orales entre le ministre de la Jeunesse et de l’éducation civique, Mounouna Foutsou et les députés de l’Assemblée nationale.

Les nouvelles sur l’évolution du Plan triennal spécial (PTS) jeunes commençaient à se faire rares. Le 14 juin dernier à l’Assemblée nationale, les députés ont profité de la session parlementaire avec les membres du gouvernent pour évoquer le sujet.  Le député Paul Danata du RDPC a interrogé le ministre de la Jeunesse et de l’éducation civique (Minjec) sur les raisons pour lesquelles à ce jour seuls 04 milliards FCFA ont été décaissés en faveur des jeunes camerounais dans la mise en œuvre de leurs projets de développement.

En guise de réponse, Mounouna Foutsou a répondu « je me dois de préciser ici que le montant de 4 milliards FCFA que vous évoquez ne concerne probablement que le montant du financement des projets de la première cuvée des jeunes référencés au guichet du fonds national  des jeunes du Minjec », a-t-il indiqué. Il a ajouté que le PTS-jeunes « ne concerne pas seulement le financement des projets des jeunes mais également l’emploi, la formation, etc ». Le Minjec va plus loin en précisant que le gouvernement aurait dépensé « environ 10 milliards FCFA » en 2017 afin d’accompagner « l’incubation et l’élaboration des business plans de plus de 7000 projets jeunes en individuel ou en groupe ».

Cependant, quoi qu’il en soit, le ministre de la Jeunesse a relevé au député Paul Danata que l’une des causes du faible décaissement du Plan triennal spécial est due au « contexte sécuritaire, sociopolitique et de crise économique des derniers exercices qui pèsent sur la trésorerie de l’Etat et impactent négativement le déblocage des ressources prévues ». Malgré cette situation, Mounouna Foutsou a annoncé que le ministère des Finances (MINFI) s’est engagé en novembre 2018 à « virer mensuellement 500 millions FCFA » dans le compte du Plan logé à la caisse autonome d’amortissement.

Pour rappel, le Plan triennal spécial jeunes qui a été annoncé en 2016, dont l’enveloppe est évaluée à plus de 102 milliards FCFA, vise à financer les projets portés par les jeunes entrepreneurs camerounais dans les domaines aussi variés que l’agriculture, l’artisanat, l’élevage, l’économie numérique, l’innovation technologique. A ce jour, a-t-on appris, près de 4000 projets productifs ont été validés et environ 2200 sont en cours de financements.

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!